Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Culture & Médias

Les effets de la colonisation française sur les relations entre juifs et musulmans exposés

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 4 Avril 2022 à 11:00

           

Du 5 avril au 17 juillet 2022, le Musée national de l'histoire de l'immigration présente « Juifs et musulmans de la France coloniale à nos jours ».



Du 5 avril au 17 juillet 2022, le Musée national de l'histoire de l'immigration présente « Juifs et musulmans de la France coloniale à nos jours ». Patrick Zachmann, Cité des Sablons (composée de 620 appartements), Sarcelles, 1989. © Patrick Zachmann/Magnum Photos
Du 5 avril au 17 juillet 2022, le Musée national de l'histoire de l'immigration présente « Juifs et musulmans de la France coloniale à nos jours ». Patrick Zachmann, Cité des Sablons (composée de 620 appartements), Sarcelles, 1989. © Patrick Zachmann/Magnum Photos
Ces dernières années, plusieurs initiatives en France explorent les relations entre juifs et musulmans, trop souvent réduites à une histoire conflictuelle entre des « frères ennemis ». Dans une France qui compte les populations juive et musulmane les plus importantes du Vieux continent, comment et pourquoi plusieurs siècles de vie et d’histoire communes, d’imaginaire et de comportements communs se sont effacés en quelques décennies ? Quels possibles sont envisageables aujourd’hui, pour réinventer cette relation historique ?

L’exposition événement « Juifs et musulmans de la France coloniale à nos jours », dont le commissariat général est assuré par l’historien Benjamin Stora, entend porter un regard neuf et documenté sur l’histoire « mouvante, complexe et ancienne » des relations entre juifs et musulmans « en révélant le rôle essentiel de la France et de l’État dans la transformation de ces relations, tant en Afrique du Nord qu’en France métropolitaine ».

« Malgré de nombreux points communs, la séparation se creuse en raison du malentendu historique sur la place de chacun dans la société française et du conflit israélo-palestinien », rappelle-t-on. Grâce à la centaine d’œuvres d’art historiques et contemporaines, de photographies, d’objets et d’archives, elle explique « comment les transformations résultant de la colonisation tendent parfois à rapprocher juifs et musulmans dans une même communauté de destins, tantôt au contraire à les séparer selon différentes lignes de fracture et à les déterminer à quitter leur terre natale ».

Pour Sébastien Gökalp, directeur du Musée national de l’histoire de l’immigration, « cette exposition permet un regard apaisé sur une histoire souvent caricaturée. À travers la connaissance et la compréhension de cette histoire partagée, de cette mémoire plurielle, elle a pour but de contribuer au vivre ensemble ». A découvrir donc au Palais de la Porte Dorée.

Lire aussi :
Ombres & Lumières, une série pour éclairer les relations historiques entre juifs, musulmans et chrétiens
« Juifs d’Orient » explore les potentialités créatrices des mémoires juives en terres d’islam
Je vais dire à tout le monde que tu es juif : aux sources de l’antijudaïsme et de l’antisémitisme en Orient et en Occident
Shabbadan : quand juifs et musulmans partagent shabbat et Ramadan ensemble
Juifs et musulmans, frères amis ou ennemis ? 1 400 ans d'Histoire commune
Au concert interconfessionnel, quand juifs et musulmans chantent ensemble (vidéo)
Juifs et musulmans, les chemins du dialogue explorés au Sénat
Juifs et musulmans : tempo interreligieux