Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le Qatar inonde Paris de ses milliards

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 26 Juin 2014



De passage à Paris, lundi 23 juin, l’émir du Qatar, le cheikh Tamin Ben Hamad al-Thani a été reçu par François Hollande. Après un entretien qui devait porter sur la situation en Irak et en Syrie, les deux hommes ont assisté à la signature de contrats pour environ 2 milliards d’euros.

C’est Vinci et Alstom, réunis en consortium, qui ont raflé la mise, avec la signature de contrats pour près de 2 milliards d’euros auprès de la Qatar Railways Company. Les deux entreprises françaises seront en charge de la construction du réseau de tramway de Lusail, une ville nouvelle toujours en construction au nord de Doha, qui devrait accueillir le premier match de la Coupe du monde 2022. Le réseau comprendra quatre lignes. La première sera mise en service en 2018, et les trois autres en 2020. Le consortium devra aussi assurer la construction de 25 stations, d’un dépôt, et de lots architecturaux et électromécaniques.

La Systra, filiale de la SNCF et de la RATP, va de son côté concevoir et réaliser pour 124 millions d’euros la ligne 1 du métro de Doha. Les gouvernements français et qatari ont aussi signé deux accords pour la promotion des PME et la coopération culturelle. Déception en revanche, pour le président français, qui espérait (enfin) finaliser la vente de Rafale, l’avion de chasse de Dassault, décidément impossible à vendre, alors que l’émirat cherche à renouveler sa flotte de 72 avions de chasse.

Le Qatar, qui cherche toujours plus à asseoir sa stature sur le plan international, a massivement investi en France ces dernières années. L’émir a d’ailleurs réservé à l’Hexagone sa première visite dans un pays européen depuis son accession au pouvoir.

Lire aussi :
Mondial 2022 : les accusations insistantes de corruption contre le Qatar
Qatar : expatriés et touristes invités à se couvrir
Mondial 2022 au Qatar : une « erreur » pour Blatter
Un lycée français au Qatar « conforme à l’islam », l'intox
L’Emir du Qatar abdique au profit de son fils
La France et le Qatar associés pour booster l'entrepreneuriat des banlieues
Le Qatar au secours des banlieues françaises





Loading