Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le CCIF et les Indigènes, accusés de militer pour Hollande, réagissent

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 26 Avril 2012



Tariq Ramadan n'est le seul à avoir été malmené par Nicolas Sarkozy jeudi 26 avril. Youcef Brakni, membre du Parti des Indigènes de la République (PIR), et Marwan Muhammad, porte-parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), ont également été nommément accusés par le président sortant d’avoir appelé à voter en faveur de François Hollande lors d'une réunion publique à Lyon dans le cadre de l'appel du « Printemps des Quartiers ».

Les deux organisations réagissent. « Cette campagne électorale, plus encore à l’entre-deux tours, a vu son lot de propos islamophobes, antirépublicains et mensongers foisonner », s’est insurgé le CCIF.

M. Muhammad « a été taxé de "rouler" pour son adversaire, François Hollande, ce qui n'a jamais été le cas, dans aucune de ses interventions, publiques comme privées. Encore une fois, Nicolas Sarkozy se laisse donc aller à user du mensonge », ajoute le CCIF, qui rappelle qu’il lutte « de façon indépendante depuis 2003 contre toutes les formes d’islamophobie et apporte un soutien juridique et moral aux victimes de ces actes ».

La déclaration de Nicolas Sarkozy « témoigne soit d’une volonté caractérisée de mentir aux électeurs, soit que les services de renseignement de Sarkozy ont les oreilles bien sales. En effet, le meeting de Lyon n’avait aucunement pour objet de donner des consignes de vote mais d’imposer une parole des quartiers dans un débat politique qui se déroule sans eux », a affirmé de son côté Houria Bouteldja, porte-parole du PIR dans un communiqué.

Lire aussi :
Tariq Ramadan pour Hollande ? Sarkozy en flagrant délit de mensonge (vidéo)
L'islamophobie en France, une réalité dénoncée par Amnesty International
Un prétendu appel de 700 mosquées à voter Hollande dénoncé par l'UMP
Nicolas Sarkozy : « Le FN est compatible avec la République »
Les banlieues ont voté Hollande par rejet du sarkozysme
Présidentielle 2012 : le score historique du FN détonne mais préoccupe
Présidentielle 2012 : les mosquées de France se mobilisent

Élections 2012 : Le « vote musulman » réagira-t-il ?