Connectez-vous

Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com




Sur le vif

Nicolas Sarkozy : « Le FN est compatible avec la République »

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 25 Avril 2012

           


Nicolas Sarkozy compte bien attirer les électeurs du Front national. Mardi, en déplacement à Longjumeau, dans l’Essonne, il a affirmé que Marine Le Pen est « compatible avec la République ».

Arrivé en deuxième position, lors du premier tour, derrière François Hollande, Nicolas Sarkozy veut absolument recevoir l’adhésion des 6,5 millions d’électeurs qui ont voté Marine Le Pen (17,90 %), dimanche. Pour cela, sa stratégie est bien rodée. Le président sortant a déclaré comprendre ces électeurs qu’il « refuse de juger ».

De plus, pour Nicolas Sarkozy, la légitimité de Marine Le Pen est incontestée : « S'il y a une candidate du Front national, c'est qu'elle avait le droit d'être candidate. Ce vote n'est pas répréhensible. S'il était répréhensible, la République lui aurait interdit de se présenter. A partir du moment où vous vous présentez aux élections, où vous avez le droit de vous présenter aux élections, vous êtes compatible avec la République », a estimé le président candidat.

Nicolas Sarkozy rompt avec les valeurs de son prédécesseur, Jacques Chirac, qui, en 2002, lors de la percée de Jean-Marie Le Pen, avait qualifié le FN de « parti anti-républicain ».

Le président candidat a tout de même assuré, mercredi 25 avril, qu’il n’envisageait pas d’alliance avec le FN. « L'accord avec le Front national, il n'y en aura pas, de ministres du Front national, il n'y en aura pas » a-t-il déclaré sur France Info. Mais une stratégie de séduction des électeurs du FN, il y en a... Durant l'entre-deux-tours, les thèmes frontistes devraient donc être largement distillés dans les discours du président candidat.


Lire aussi :
Présidentielle 2012 : le score historique du FN détonne mais préoccupe
Présidentielle 2012 : le match Hollande-Sarkozy lancé, le FN renforcé, forte mobilisation électorale




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Aurel le 26/04/2012 14:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bizarre toutefois quand Christophe Hondelate, Roland Dumas et Yves Bertrand ont dit la même chose que Sarkozy mais presque personne ne s'est offusqué pour autant auparavant. Dans la logique de Sarkozy il s'agit d'un peu plus sur les terres de l'extrême droite mais pas faire entrer le Fn ni s'allier avec contrairement à ce que souhaiteraient certains élus Ump. Mieux encore, qui parlent de certains français d'origine congolaise et asiatique qui ont voté Fn non pas par adhésion par rejet de l'élite comme une infime minorité de personnes qui n'ont rien à voir avec le racisme et le fascisme? Personne, surement pas certaines personnes d'extrême gauche pour qui PS et Ump c'est la même chose et qui n'ont cessé de faire le jeu de la droite et l'extrême droite durant des années....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.
Loading







L'actu vue par Yace