Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

La mosquée historique d’Alaca, détruite pendant la guerre de Bosnie, inaugurée

Rédigé par Benjamin Andria | Jeudi 9 Mai 2019



La mosquée historique d’Alaca, détruite pendant la guerre de Bosnie, inaugurée
Détruite par les forces serbes pendant la guerre de Bosnie entre 1992 et 1995, la mosquée historique Alaca, aussi appelée la « perle de Bosnie », renaît de ses cendres. Le lieu de culte, située à Foca, non loin de Sarajevo, a rouvert ses portes à la prière samedi 4 mai, deux jours avant le début du mois du Ramadan.

En phase de reconstruction depuis 2014, ce lieu de culte historique a bénéficié du soutien des fondations turques. L’inauguration s’est d’ailleurs faite en présence de Mehmet Nuri Esroy, ministre turc de la Culture et du Tourisme, d’Adnan Ertem, chef de la direction des fondations, d’un représentant de la présidence bosniaque, du Grand Mufti Husein Kavazovic de Bosnie et de plusieurs autres figures publiques et religieuses du pays.

« Aujourd’hui, la mosquée Alaca se dresse à nouveau dans toute sa splendeur, en tant que symbole d’un idéal. C’est une indication que le racisme et la haine ne pourraient que nuire aux choses matérielles, mais ne toucheront jamais la culture de la fraternité séculaire des Balkans », a déclaré Mehmet Nuri Esroy, cité par Anadolu, en marge de l’inauguration.

La mosquée Alaca avait été construite en 1549 par Hasan Nezir, un proche du célèbre architecte ottoman Mimar Sinan. Elle est l’une des principales mosquées à l’architecture ottomane construite dans le pays mais, comme des centaines de lieux de culte musulmans, elle figure parmi les infrastructures détruites pendant la guerre de Bosnie. Elle avait été dynamitée en 1992.

Lire aussi :
Bosnie : la réouverture de la mosquée historique de Travnik célébrée
Bosnie : une mosquée, détruite deux fois au 20e siècle, inaugurée