Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La mosquée du Taj Mahal fermée pour les prières quotidiennes

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 6 Novembre 2018



La mosquée du Taj Mahal fermée pour les prières quotidiennes
Dans une décision fort controversée pour les musulmans d'Inde, l’Archeological Survey of India (ASI) a décidé d'interdire aux musulmans d'accomplir les prières quotidiennes dans la mosquée du Taj Mahal. Seule la prière du vendredi entre midi et 14h est autorisée.

La surprise est apparue pour les fidèles dimanche 4 novembre lorsqu'ils ont découvert la salle des ablutions verrouillée par l’ASI. La décision venait alors de tomber : la mosquée sera dorénavant fermée pour les prières quotidiennes. L’imam et le personnel de la mosquée ont d'ailleurs été invités à ne se présenter que le vendredi à la mosquée du Taj Mahal.

Pour se justifier, l’ASI a affirmé appliquer une décision de la Cour Suprême datant du mois de juillet 2018 ; une décision qui, pourtant, interdit uniquement les non-résidents d'Agra de faire la prière du vendredi dans la mosquée du Taj pour des raisons de sécurité.

Le président du comité Taj Mahal, Syed Ibrahim Hussain Zaidi, a dénoncé cette décision qui témoigne d'une mentalité « anti-musulmane » des autorités indiennes. Il rappelle que les prières ont toujours été accomplies dans la mosquée depuis des années et il n’y avait aucune raison particulière pour que cela ne s’arrête. Ce haut responsable de la mosquée a affirmé vouloir s’expliquer avec les responsables de l’ASI.

En attendant, selon les propos d’un archéologue membre de l’ASI, Vaant Swarankar, l’organisation campe sur ses positions : « la prière ne peut être offert que le vendredi et cela uniquement pour les résidents locaux ».

Lire aussi :
La prière du vendredi au Taj Mahal interdite aux touristes et aux non-locaux
Des archéologues confirment que le Taj Mahal est un mausolée musulman