Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La lutte contre l’islamophobie brandie en haut du Mont Blanc

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 30 Août 2013



La lutte contre l’islamophobie brandie en haut du Mont Blanc
Lundi 26 août, six militants du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) ont entamé l’ascension du Mont Blanc avec pour objectif de hisser en haut du plus haut sommet d’Europe, un message contre l’islamophobie.

Jeudi 27 août, le CCIF fait savoir que les six aventuriers - le porte-parole du CCIF, Marwan Muhammad, le journaliste Nadir Dendoune, Lakhal Kader, un éducateur sportif et champion de Jiu Jitsu, Fahim Mehadjri, un acteur associatif, Nadir Okba, un journaliste reporter et Nabil Djedjik, un chef d’entreprise - ont réussi leur défi.

C’est « mercredi 28 août 2013 aux alentours de 10h », qu’ils sont arrivés en haut du Mont Blanc. A plus de 4800 mètres, ils ont alors hissé une banderole portant l'inscription « Europe united against islamophobia » (« L’Europe contre l’islamophobie »).

Lors de cette épreuve physique, où « ils ont bravé des conditions météo très difficiles », l’entraide et la solidarité leur ont donné des ailes. « Il y a de l'effort, de la douleur, de la difficulté, parfois du découragement, mais à chaque fois que l'un tombe, l'autre est là pour le relever, à chaque fois que l'un doute, l'autre est là pour l'encourager, à chaque fois que l'un manque de force, l'autre est là pour le porter », a pu témoigner de cet esprit de fraternité Marwan Muhammad au CCIF.

Hautement symbolique, cette action donne le coup d’envoi à un projet européen porté par le collectif et des organisations européennes. Cette union est capitale alors que l'islamophobie est en progression sur tout le continent.

Lire aussi :
Le CCIF à l'assaut du Mont Blanc contre l'islamophobie
L’islamophobie explose en France, les violences exacerbées en 2012
« Nous sommes la Nation » : la communication du CCIF contre l'islamophobie
La première Saoudienne au sommet de l’Everest
Nadir Dendoune, un « tocard » brillant au fond d’une cellule en Irak
Racisme et xénophobie explosent dans une Europe en crise