Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La SCNF condamnée pour discrimination raciale

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 18 Avril 2013



Après des années de procédures judicaires, Nourdine a obtenu gain de cause contre la SNCF son employeur, a-t-on appris jeudi 18 avril.

Cet agent travaillant à la gare de Meaux, en Seine-et-Marne, avait porté plainte contre la SNCF en 2007 pour discrimination raciale. Son évolution de carrière était bloquée en raison de ses origines, estimait-il. En treize ans, il n’a ainsi connu aucune promotion alors que des employés moins anciens que lui ont bénéficié de créations de postes. Nourdine s’est également dit victime de propos racistes de la part de sa hiérarchie.

Après six années et cinq reports d'audience, les prud’hommes lui ont finalement donné raison en annulant sa mise à pied et en condamnant la SNCF à lui verser des dommages et intérêts. La SNCF a fait appel du jugement.

Ce n’est pas la seule plainte contre discrimination auquelle doit faire face l’entreprise publique. Les jugements de 805 cheminots marocains ou d’origine marocaine pour discrimination sont attendus prochainement.

Par ailleurs, un collectif SNCF Droit à la différence s’efforce de dénoncer les discriminations auxquelles sont confrontés les salariés d’origine étrangère au sein de la SNCF, visiblement coutumière de telles injustices.

Lire aussi :
SNCF : des centaines de salariés discriminés car Marocains
SNCF : anciens et jeunes cheminots unis contre les discriminations
Racisme au travail : des agents manifestent devant le siège de la SNCF
Shimon Pérès à Paris : Arabes, Noirs et musulmans exclus, la SNCF en cause





Loading