Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L'incendiaire d'une mosquée chiite condamné à 27 ans de prison

Rédigé par La Rédaction | Lundi 8 Décembre 2014



La cour d’assises de Bruxelles a condamné, vendredi 6 décembre, Rachid El Boukhari à 27 ans de réclusion pour l’incendie d’une mosquée chiite à Anderlecht en mars 2012 qui a coûté la vie de l’imam, Abdellah Dahdouh. Ce père de quatre enfants était décédé par intoxication, après avoir tenté d’éteindre le foyer puis essayé en vain de s’enfuir.

Rachid El Boukhari, 35 ans, qui avait été arrêté sur les lieux du crime, a été acquitté de l’accusation de terrorisme mais a été reconnu coupable d’incendie volontaire et d’homicide.

Le chef d’inculpation de terrorisme « n’est pas fondé car il n’est pas prouvé que l’accusé a porté gravement atteinte à la Belgique ou à une organisation internationale », ont estimé les jurés. A leurs yeux, l’accusé, qui avait jugé les chiites responsables des massacres en Syrie par le régime de Bachar al-Assad, « n’est pas un fanatique religieux. Il n’est pas musulman pratiquant et n’a pas agi au nom d’une idéologie particulière ».

Lire aussi :
Mosquée incendiée en Belgique : les musulmans choqués, l'EMB appelle au calme
Belgique : un attentat contre une mosquée tue l'imam