Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L’extradition de Nemmouche vers la Belgique autorisée

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 26 Juin 2014



La cour d’appel de Versailles a ordonné, jeudi 26 juin, « la remise de Mehdi Nemmouche aux autorités judiciaires de Belgique » après avoir constaté « la régularité de la procédure ». Le Franco-Algérien de 29 ans est soupçonné d’être l’auteur de la tuerie du Musée juif de Bruxelles qui a fait 4 morts, le 24 mai dernier.

Impassible et silencieux au moment du verdict, Medhi Nemmouche, qui veut être jugé en France, a rapidement manifesté son intention de se pourvoir en cassation contre son extradition. « C'est son droit (…) il entend l'exercer », a réagit l’un de ses avocats, Apolin Pepiezep. Un pourvoi qu’il doit effectuer dans les trois jours qui suivent le verdict, et qui retarderait la procédure.

Après avoir plusieurs fois changé d’avis son une extradition vers la Belgique, Medhi Nemmouche a demandé le 12 juin dernier à la Belgique qu’elle lui « certifie » qu’il ne serait pas extradé vers un pays tiers, sous-entendu Israël car deux des morts étaient de nationalité israélienne.

Son extradition n’en serait pas une au sens juridique du terme car elle relèverait d’un mandat d’arrêt européen, émis le 31 mai dernier pour « assassinats dans un contexte terroriste ». Depuis 2002, des Etats européens peuvent remettre leurs ressortissants à d’autres membres de l’UE.

Une fois transféré en Belgique, il devrait être remis à un juge d’instruction, qui pourrait organiser une reconstitution de la scène sur les lieux de la tuerie, toujours interdits d'accès. Si les soupçons d’assassinats sont confirmés par l’enquête, il encourerait la prison à perpétuité.

Délinquant multirécidiviste, il a été condamné à sept reprises en France, notamment pour braquage. Il avait rejoint la Syrie en pleine guerre civile fin 2012-début 2013, au sortir de cinq années de prison, où il se serait auto-radicalisé.

Lire aussi:
Fusillade au Musée juif : la thèse d'un assassinat ciblé écartée ?
Islamophobie : le Coran à la source du cas Nemmouche pour Zemmour (vidéo)
Musée juif : Sanâbil sans lien avec Mehdi Nemmouche
Les musulmans de Belgique condamnent la tuerie au Musée juif
Attaque du Musée juif de Bruxelles : le boycott d'Israël criminalisé