Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Karima : « Je ne suis pas satisfaite sexuellement avec mon mari »

Rédigé par Sabah Babelmin | Mercredi 6 Décembre 2017



Karima : « Je ne suis pas satisfaite sexuellement avec mon mari »
Je me suis mariée il y a maintenant six ans. Physiquement, mon mari me plait. Mais je ne le supporte plus depuis un moment.

Il est gentil et a un bon fond, il est musulman pratiquant. Mais sexuellement il n’y a pas de magie entre nous.

Au début, je pouvais avoir une sexualité épanouissante avec lui, à force de concentration et de volonté, mais maintenant je me sens tellement frustrée ; j’ai pris du poids suite à mes deux grossesses et je ne prends plus soin de moi, j’ai des accès boulimiques pour m’apaiser et consomme beaucoup de sucre.

Cela fait plus d’un an que je n’ai pas eu d’orgasme avec mon mari, je pratique la masturbation et un sex toy pour assouvir mes besoins naturels sexuels.

J’ai eu des relations avec d’autres hommes mais c’est mon mari qui m’a fait découvrir la sexualité et qui m’a donné mon premier orgasme.

Aujourd’hui, je ne le supporte plus, il a le droit de disposer de mon corps une fois par semaine mais, à chaque fois, il assouvit son besoin et s’endort,; moi, je souffre et pleure en silence. Je ne comprends pas pourquoi il ne peut plus me satisfaire. Je me dis alors que ce n’est pas l’homme de ma vie et que peut-être celui-là m’attend quelque part !

C’est un problème que mon entourage ignore car j’en ai trop honte. Que dois-je faire ?

Je suis tiraillée entre rester et supporter d’être malheureuse toute ma vie ou le tromper et recevoir la colère de Dieu, ou trouver le courage de le quitter. Connaissez-vous une sexologue musulmane ?
Karima

Sabah Babelmin, psychothérapeute

Chère Karima,

Je suis touchée par votre lettre et j’ai l’impression que vous souffrez seule dans votre coin, isolée sans pouvoir partager avec personne de votre entourage, car, comme l’écrivez, vous avez trop honte

Plusieurs questions me viennent.

Mariée depuis six ans, vous dites avoir eu une sexualité épanouie avec votre mari au début, cet homme est musulman pratiquant, vous plait physiquement, il est gentil et a un bon fond, mais ne vous satisfait plus. Souvent les hommes ont une attitude très différente quand les enfants naissent, ils ne s’autorisent plus à vivre une sexualité épanouissante avec la mère de leurs enfants, par « respect », par « pudeur » et aussi en fonction de la relation qu’ils ont eue avec leur propre mère.

Cela dit, la sexualité est une affaire des deux partenaires, ce n’est pas juste d’exiger d’un homme de vous satisfaire complètement, vous avez aussi un rôle à jouer. Au lieu de pleurer en silence, ou d’aller chercher la satisfaction avec d’autres hommes, je pense qu’il est important que vous en parliez d’abord avec votre mari. Lui dire votre tristesse et votre frustration, votre envie d’être de nouveau heureuse avec lui.

Vous avez l’air d’être une femme ouverte et dégourdie, je vous invite vraiment à utiliser ces atouts pour retrouver le plaisir de l’intimité avec votre mari et sauver votre couple, et épargner des souffrances inutiles à vos enfants qui ne sont pas responsables de ce qui se passe.

Comme vous dites, vous êtes tiraillée entre rester malheureuse, le tromper ou le quitter... Or être heureuse relève aussi de votre responsabilité, aucun homme ne peut combler tous les manques d’une femme et vice-versa. Votre devoir est de vous responsabiliser, au lieu de vous positionner en victime, de communiquer avec lui et de voir ce qu’il en sort. Et là vous prendrez votre décision de rester ou de le quitter.

Avoir une vie parallèle n’est pas une solution, car non seulement vous vous culpabilisez comme vous l’écrivez, mais vous risquez d’être découverte et cela pourrait être très difficile à vivre pour vous, votre mari et vos enfants.

Vos enfants, dont vous ne parlez pas du tout, comment cela se passe avec eux ?

Je vous invite à aller d’urgence consulter une sexologue pour vous aider à voir plus clair dans cette situation. Bon courage.


La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading










Votre agenda