Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamophobie : face à la menace, #LoveAMuslimDay pour refuser de céder à la peur

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 3 Avril 2018



Islamophobie : face à la menace, #LoveAMuslimDay pour refuser de céder à la peur
Quelques semaines se sont écoulées depuis que la lettre « Punish a Muslim Day » encourageant des violences massives à l’encontre les musulmans pour la journée du 3 avril a fait jour en Grande-Bretagne.

Des appels à la prudence ont été lancés les deux dernières semaines de mars parmi les musulmans, certains allant jusqu’à ne pas sortir le 3 avril ou encore à encourager les femmes musulmanes à rendre moins visibles leurs voiles et à se déplacer en groupe pour chercher leurs enfants à l’école.

Si cette menace a bien suscité une réelle inquiétude au sein des communautés musulmanes britanniques mais aussi américaines, les autorités ont assuré qu’elles mettront tout en oeuvre pour empêcher toute forme de crime de haine. La police antiterroriste a d’ailleurs ouvert une enquête pour connaître l’origine des lettres.

Il faut refuser de céder à la peur. En ce sens, et en réponse aux menaces islamophobes, le mot d'ordre « Love a Muslim Day » a été lancé dont l'association de lutte contre l'islamophobie Muslim Engagement & Development (MEND) est à l'origine. A l'instar d’autres organisations musulmanes, elle « conseille explicitement tous les musulmans britanniques et tous les autres à continuer leurs activités quotidiennes comme d'habitude » tout en faisant preuve de vigilance.

Outre une mobilisation en ligne avec le hashtag #LoveAMuslimDay, des actions locales ainsi que des rassemblements sont également organisées dans plusieurs villes comme Bradford, Wakefield, Sheffield, Leeds et Cardiff pour contrecarrer les messages haineux.

Lire aussi :
Des lettres de menaces incitant à attaquer les musulmans à travers l'Angleterre