Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Société

Insultes antisémites : « On est tous juifs », lance Assa Traoré à la manifestation contre le racisme à Paris (vidéo)

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 15 Juin 2020 à 13:55

           


Insultes antisémites : « On est tous juifs », lance Assa Traoré à la manifestation contre le racisme à Paris (vidéo)
La manifestation contre le racisme et les violences policières, organisée à l’appel du comité La vérité pour Adama samedi 13 juin à Paris, s’est globalement bien déroulée jusqu’au moment de la dispersion, malgré l'interdiction du départ des protestataires vers Opéra et la provocation du groupuscule d’extrême droite Génération identitaire qui, du haut d’un toit d’un immeuble, avait déployé une banderole contre le « racisme anti-blanc ».

Lire aussi : « Pas de justice, pas de paix ! » A Paris, un non franc et massif au racisme et aux violences policières

Parmi les cris d’indignation émanant de la foule lors du déploiement de la banderole, des insultes antisémites - « Sales juifs » - ont été entendues. Une vidéo de Valeurs actuelles capturant ce moment a été très largement diffusée samedi 13 juin mais il n’est pas su de qui les cris antisémites proviennent. Il n'est pas non plus apparu clair s’ils ont été lancés par une ou plusieurs personnes.

Toujours est-il que l’hebdomadaire d’extrême droite s’est empressé de diffuser un article assurant que « des manifestants antiracistes ont lancé des insultes antisémites », sans donner plus de détails ni préciser que ces propos n'ont absolument pas refléter l’ambiance générale de la manifestation. « Vérification faite, il apparaît douteux d’affirmer que ces propos ont été massivement relayés par la foule », appuie Libération.

Une réponse d'Assa Traoré pour couper court aux manipulations

Très vite après la diffusion de la vidéo de Valeurs actuelles, la préfecture de police de Paris a annoncé le signalement de ces propos racistes à la justice. Depuis, les accusations visant les organisateurs comme l’ensemble des manifestants selon lesquelles ils tolèrent l’antisémitisme dans leurs rangs vont bon train. Plusieurs personnalités ont dénoncé le procédé, à l’instar de Jean-Luc Mélenchon, présent au rassemblement. « Un communiqué de la préfecture de police incite à la haine en colportant des ragots antisémites. Méthodes indignes pour diviser, semer la haine et défigurer la marche pacifique des antiracistes », a fait savoir le chef de file de la France insoumise, sur Twitter.

« C'est insupportable de laisser penser qu'à un moment donné, vous avez des gens racisés, des noirs, des personnes arabes qui sont dans une manifestation, forcément il y aurait de l'antisémitisme », a déclaré, lundi 15 juin sur Sud Radio, le député LFI Éric Coquerel, dénonçant les tentatives de division des Français.

En outre, une information capitale, qui n'a d'ailleurs pas été relayée à ce stade par Valeurs actuelles, est essentielle à préciser afin de couper court aux fake news et aux manipulations visant à discréditer l’ensemble du mouvement. Faisant référence aux insultes antisémites, Assa Traoré s’est, en effet, exprimée lors du rassemblement pour dénoncer tous les racismes, y compris l’antisémitisme. « S'il y a eu des propos antisémites aujourd'hui, on est tous chrétiens, on est tous juifs, on est tous musulmans, on est tous de toutes les religions. On est tous Français ! », a-t-elle lancé à la foule. En témoigne cette vidéo relayée par le comité dimanche 15 juin.