Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Société

Insultes antisémites : « On est tous juifs », lance Assa Traoré à la manifestation contre le racisme à Paris (vidéo)

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 15 Juin 2020 à 13:55

           


Insultes antisémites : « On est tous juifs », lance Assa Traoré à la manifestation contre le racisme à Paris (vidéo)
La manifestation contre le racisme et les violences policières, organisée à l’appel du comité La vérité pour Adama samedi 13 juin à Paris, s’est globalement bien déroulée jusqu’au moment de la dispersion, malgré l'interdiction du départ des protestataires vers Opéra et la provocation du groupuscule d’extrême droite Génération identitaire qui, du haut d’un toit d’un immeuble, avait déployé une banderole contre le « racisme anti-blanc ».

Lire aussi : « Pas de justice, pas de paix ! » A Paris, un non franc et massif au racisme et aux violences policières

Parmi les cris d’indignation émanant de la foule lors du déploiement de la banderole, des insultes antisémites - « Sales juifs » - ont été entendues. Une vidéo de Valeurs actuelles capturant ce moment a été très largement diffusée samedi 13 juin mais il n’est pas su de qui les cris antisémites proviennent. Il n'est pas non plus apparu clair s’ils ont été lancés par une ou plusieurs personnes.

Toujours est-il que l’hebdomadaire d’extrême droite s’est empressé de diffuser un article assurant que « des manifestants antiracistes ont lancé des insultes antisémites », sans donner plus de détails ni préciser que ces propos n'ont absolument pas refléter l’ambiance générale de la manifestation. « Vérification faite, il apparaît douteux d’affirmer que ces propos ont été massivement relayés par la foule », appuie Libération.

Une réponse d'Assa Traoré pour couper court aux manipulations

Très vite après la diffusion de la vidéo de Valeurs actuelles, la préfecture de police de Paris a annoncé le signalement de ces propos racistes à la justice. Depuis, les accusations visant les organisateurs comme l’ensemble des manifestants selon lesquelles ils tolèrent l’antisémitisme dans leurs rangs vont bon train. Plusieurs personnalités ont dénoncé le procédé, à l’instar de Jean-Luc Mélenchon, présent au rassemblement. « Un communiqué de la préfecture de police incite à la haine en colportant des ragots antisémites. Méthodes indignes pour diviser, semer la haine et défigurer la marche pacifique des antiracistes », a fait savoir le chef de file de la France insoumise, sur Twitter.

« C'est insupportable de laisser penser qu'à un moment donné, vous avez des gens racisés, des noirs, des personnes arabes qui sont dans une manifestation, forcément il y aurait de l'antisémitisme », a déclaré, lundi 15 juin sur Sud Radio, le député LFI Éric Coquerel, dénonçant les tentatives de division des Français.

En outre, une information capitale, qui n'a d'ailleurs pas été relayée à ce stade par Valeurs actuelles, est essentielle à préciser afin de couper court aux fake news et aux manipulations visant à discréditer l’ensemble du mouvement. Faisant référence aux insultes antisémites, Assa Traoré s’est, en effet, exprimée lors du rassemblement pour dénoncer tous les racismes, y compris l’antisémitisme. « S'il y a eu des propos antisémites aujourd'hui, on est tous chrétiens, on est tous juifs, on est tous musulmans, on est tous de toutes les religions. On est tous Français ! », a-t-elle lancé à la foule. En témoigne cette vidéo relayée par le comité dimanche 15 juin.





Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Premier Janvier le 17/06/2020 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est exactement ça. On est tous des métèques. Même les blancs. Seulement une poignée d'entre nous tiennent à faire perdurer cet héritage, cette invention. Par intérêt, par vice ou par tare.

2.Posté par Premier Janvier le 17/06/2020 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le racisme est une idéologie politique. Il est un instrument de pouvoir.
Et donc l'anti racisme ne peut être lui aussi que politique.
On en est à politique. On a trouvé politique.
Politique égale pouvoir.
Je ne vais pas plus loin autrement ça va être vraiment trop dégueulasse et vous allez être pris de vomissement. Lol. Heu non! Pas lol.

3.Posté par Premier Janvier le 17/06/2020 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi les manifestations dès lors qu'elles commencent à fédérer un chouia sont t'elles dites antisémites.
Le racisme se trouverait dans des endroits (les manifs pour les citer).
Et toujours celles qui ont des griefs contre les politiques. C'est quand même curieux non.
Nuit debout par exemple m'avez beaucoup marqué avec le très célèbre Finfielkraut et son chevalier défenseur Onfray.
Idem avec les gilets jaunes parait t'il antisémite.
Antisémite devenu semble t'il une arme politique.
Avec toujours des dits penseurs, des huiles (ici par exemple des éditorialises et donc un pouvoir) à même de savoir nous expliquer du racisme qu'il se trouverait dans des endroits (des manifestations).

4.Posté par Premier Janvier le 17/06/2020 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment peut t'on dire du racisme qu'il pourrait se trouver dans des endroits.
C'est absurde.
Il y a des personnes qui ont pour but de casser les mouvements
Ca ne peut pas être autre chose.
Entre monsieur Traoré et la police l'idée d'y caser les sémites est une curiosité.
Il ne peut s'agir là que d'un calcul politique.

5.Posté par Premier Janvier le 18/06/2020 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le racisme se trouve dans des endroits. Lol.
Des cris de singe dans les stades. Réponse. Les associations anti racistes vont surveiller dans les stades afin de débusquer et punir leurs auteurs.
Des propos racistes sur le web. Idem. Réponse on va surveiller le net afin de les faire disparaitre. Un truc comme ça j'ai compris.
Pour combattre le racisme, réponse, on surveille. Et voilà.
Des articles de presse afin de nous expliquer que l'on combat le racisme en nous surveillant.
L'auteur des dits propos et la victime. Machin a dit cela à propos de celui-ci en résumé. Et voilà.
On cherche l'auteur afin de le punir. La gueule de l'anti racisme.

6.Posté par Premier Janvier le 18/06/2020 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les pauvres (souvent immigrés) sont devenus des endroits.
Les banlieues ont dit. Les gens sont devenus des endroits.
Idem les campagnes pour dire les ruraux. Les quartiers huppés pour dire les bourgeois. Chacun a son endroit.
La sécurité c'est pour la droite. Elle a ses journaux bien à elle.
Le prolétariat c'est pour la gauche. Idem elle a elle aussi ses "endroits".
Et comme ça pour tout.
Et on trouve ça normal, tout à fait normal.
On est mieux entre soi au moins on est toujours d'accord ou à peu prêt.
T'as raison. Oui toi aussi t'as raison. Bien sur que l'on a raison.
On connait bien notre sujet. On pense nous. On ne dit pas n'importe quoi. Et voilà.
Tu préfères l'industrie, le commerce ou l'agriculture. Réponse le tourisme. Lol.

7.Posté par Premier Janvier le 18/06/2020 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On a les gens qui sont devenus des endroits mais qui ont malgré tout des idées. Les leurs.
Bien entendu ils savent des autres qu'ils ont eux aussi les leurs.
Et les gens ne sont pas des sauvages, ils l'acceptent très bien.
Toi tu penses pour toi. Moi je pense pour moi. Et tout est très bien.
Nous sommes à égalité. Chacun dit son truc, se répond, abonde ou contredit et tout est très bien.
Nous avons des idées. Ca n'arrête jamais.
Lorsque nous y tenons beaucoup nous tachons de faire se rallier, de convaincre.
Si l'on y parvient pas elles meurent de leurs belles mort.
Elles peuvent être l'idée qu'il fallait et la seule qui vaille on peut s'en tromper mais tout est là.
Dans le fait de les trouver, de pouvoir les dire et c'est ce que l'on fait.
Tout est dans ce que l'on en fait.
Seulement l'égalité ne se trouve pas là. Et c'est là ou l'on a tout faux.
L'égalité se trouve dans les conditions.
Dans un état, une situation parfaitement égale au départ.
Un but à atteindre donc mais un inatteignable.
Puisque l'on en est encore à un stade élémentaire, primitif.
Puisque égalité des conditions est confondu et résumé avec égalité.
On entretient cette confusion parce que l'on y a intérêt.
On y a intérêt parce qu'autrement on aurait une position schizophrène.
Il y a notre maison. Une limite. Puis il y a notre pays. Encore une limite. Puis il y a notre planète. Encore la limite. Puis il y aurait une direction un pole nord par exemple. Bref de vraies absurdité dont on ne démord pourtant pas....  

8.Posté par Premier Janvier le 18/06/2020 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'anti racisme dans notre pays se résume à relever les petites phrases rances de madame Machin ou monsieur Bidule.
La gueule de l'anti racisme.
On est à la ramasse.
Franchement la plupart des gens s'en foutent.
Les gens ce qu'ils entendent c'est ça ne dit pas et puis c'est tout.


9.Posté par Premier Janvier le 18/06/2020 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'anti racisme est en France inexistant.
On met en exergue les trucs un peu cracra issu du pecnaud et roule ma poule.
Attention. Z'avez vu ça un peu. On est pas n'importe qui nous.
On est anti raciste. On a des valeurs nous. Mort de rire.

10.Posté par Premier Janvier le 18/06/2020 22:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vais vous raconter un truc à propos d'une personne SDF.
Un jour un inconnu aux abords d'un supermarché à propos d'un chien allongé me dit, mais ce chien ne bouge pas.
Et moi, habitué de ce supermarché de répondre. Ne vous inquiétez pas
Il appartient à....
Je n'ai pas réussi à dire la suite. A savoir quel mot utiliser.
Il me regardait et j'ai répété, ne vous inquiétez pas, il appartient à...
Il me dit à un SDF c'est ça.
J'ai répondu heu. Oui mais heu.
Il me répond. Pourquoi il faut pas le dire.
Et toujours avec mon heu. Je réponds oui mais heu.
Il m'a renvoyé que c'était moi qui avait du mal à dire ce que pourtant je lui disais. Ce moment m'a beaucoup troublé. Preuve en est je le rapporte.

11.Posté par Premier Janvier le 19/06/2020 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a eu récemment des manifestations de policiers qui se sont insurgés contre le fait qu'il puisse être dit de la police qu'elle a elle aussi son lot de racisme.
Ici dans cet endroit ça n'existe pas.
Oui mais ou alors.
Et oui. Puisque si l'on en dit qu'il ne se trouve pas là c'est qu'il serait ailleurs. Dans un endroit donc.
Les gens se voient, se perçoivent comme étant des endroits. C'est ce que ça dit.
Là ou je vis, là ou je travaille, là ou j'habite etc, bref partout et donc nulle part le racisme n'existe.
Et c'est pourtant j'ai cru comprendre sa propre hiérarchie, un ministre qui lui a laissé entendre le contraire. Du racisme qu'il peut se trouver dans la police.
Après je lis les infos en diagonale.
Je veux dire, ne pas prendre ce que je dis pour une juste traduction.
Mais j'ai compris ça.
Le racisme n'est pas ici. Dans cet endroit.
Ici, dans cet endroit, il n'y en a pas. Lol.

12.Posté par Pascal QUENIART le 19/06/2020 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
des insultes antisémites proférées par qui des membres de la ldj ou du crif,on ne sait pas car le journaliste raciste de valeur actuelle ne les a pas filmés,trop facile après de dire que cela vient des musulmans,et puis moi le mot antisémite me dérange car 95% des juifs ne sont pas arabes,et puis si les juifs sont sémites les chrétiens et les musulmans aussi car ces religions sont nés au moyen orient,de même il n'y a pas de race juive,1 juif c'est quelqu'un qui pratique 1 religion le judaïsme,1 religion n'est pas 1 race,seul les arabes sont sémites,les maghrébins(berbères) et les turcs(ashkénazes) n'en sont pas

13.Posté par Premier Janvier le 20/06/2020 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arabophone égale musulman.
Hébréophone égale juif.
Confession, origine et religion sont un seul et même racisme.
Après je ne suis pas spécialiste en anti racisme.
Mais comme tout le monde je lis. Je vois. j'entends.
Il me semble que culture et confession et donc origine sont indissociables.
Elles sont utilisées de manière sournoise afin de dissimuler son racisme.
Le juif a son lot. Il n'est pas patriote, il est communautariste. Le musulman a le sien. Il est sectaire, rétrograde. Et hop, roule ma poule.

14.Posté par Premier Janvier le 20/06/2020 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais pas d'ou je tiens cette phrase. Le racisme n'est pas une opinion c'est un délit.
Je l'ai lue quelque part, je ne sais pas ou mais c'était la première fois que
j'en lisais un certain sens.
J'ai compris de cette phrase que ce n'est pas une idée. Après je suis souvent mal comprenant. Lol. Mais c'est ce que je traduis.
Ce n'est pas une pensée, un intellect, c'est une annonce, un avertissement.
Mais après personne ne sait donner des idées une définition. Ou bien alors c'est moi qui ne sait pas en dire le sens. Idée signifie pourtant pensée. Vue. Concept. Je crois qu'en vérité ce sont les mots sont notre principal problème. tout simplement.