Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Inondations en Inde : un temple hindou ouvre ses portes aux musulmans pour la prière de l’Aïd

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 24 Août 2018



Un temple hindou au Kerala où sévissent des inondations, a ouvert ses portes aux musulmans pour la prière de l’Aïd al-Adha 2018. © Twitter / Sunil Ananthapuri‏
Un temple hindou au Kerala où sévissent des inondations, a ouvert ses portes aux musulmans pour la prière de l’Aïd al-Adha 2018. © Twitter / Sunil Ananthapuri‏
Après la transformation d’une mosquée en un centre de secours où des dizaines de familles hindoues victimes des inondations ont pu trouver refuge et nourriture, un temple hindou du Thrissur a ouvert ses portes aux fidèles de la mosquée locale, sous l’eau, pour leur permettre d'effectuer la prière de l'Aïd al-Adha, célébré mercredi 22 août en Inde.

« On avait espéré que l’eau serait redescendue jusqu’à mercredi et que nous allions pouvoir célébrer la prière de l'Aïd à la mosquée. Cependant, deux jours plus tard, on a réalisé que c’était impossible. Quand nous avons abordé le problème avec les responsables du temple, ils ont immédiatement proposé leur hall pour accomplir les prières », a expliqué le président de la mosquée.

Les responsables du temple ont ainsi aménagé le hall pour pouvoir accueillir quelque 200 fidèles musulmans. « Cette inondation catastrophique nous a unis en dépassant les frontières des castes, de la religion et des politiques. Célébrer les prières du Eid dans le hall du temple renforce l’accomplissement de cette unité humaine occasionnée par l’inondation », s’est félicité un activiste auprès de la presse locale qui a activement participé à l’organisation des prières dans le temple.

Lire aussi :
Inondations en Inde : une mosquée du Kerala offre refuge aux familles hindoues
Inondations en Inde : un appel à la solidarité lancé aux musulmans pour l’Aïd al-Adha