Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Hajj 2018 : près de 100 pèlerins du Pakistan et d'Egypte décédés

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 27 Août 2018



Hajj 2018 : près de 100 pèlerins du Pakistan et d'Egypte décédés
A l'édition 2018 Hajj, le bilan humain les contingents pakistanais et égyptien est lourd.

Au moins 42 ressortissants pakistanais ont trouvé la mort au cours du grand. Selon les autorités du Pakistan, ces décès sont survenus dans différentes localités d’Arabie Saoudite.

Le ministère des Affaires religieuses et de l’harmonie interconfessionnelle du Pakistan a annoncé que l’asphyxie et les accidents de la route sont les principales causes de décès de leurs ressortissants.

Sur les 42 décès répertoriés dont l’âge était compris entre 40 et 80 ans, on dénombrait 30 hommes et 12 femmes. Vingt-six de ces pèlerins ont trouvé la mort à La Mecque, cinq à Mina et quatre à Arafat ainsi que sept autres à Médine. Une Pakistanaise souffre d’hémorragie cérébrale et se trouve dans un état critique dans un hôpital saoudien.

Du côté des pèlerins égyptiens, le ministère de la Santé a évoqué un bilan de 48 personnes décédées. Selon Khaled Megahed, porte-parole du ministère égyptien de la Santé, ces décès étaient pour la plupart causés par un problème de santé personnelle.

Khaled Megahed a évoqué la tenue d’une concertation avec les autorités saoudiennes pour que ces dernières délivrent les certificats de décès de ces pèlerins. Pour l’Égypte, le nombre de décès au cours du Hajj a largement baissé comparé à l’année dernière où 110 pèlerins sur les 87 000 ont trouvé la mort en Arabie Saoudite selon le quotidien égyptien Ahram.

Des pèlerins d'autres nationalités sont également décédés. Sur les 32 000 Marocains qui ont accompli le Hajj cette année, l’équipe médicale ayant accompagné les pèlerins a parlé de « quatre décès normaux chez des personnes âgées ».

Même si « aucun cas de maladie grave n’a été signalé », Abderahim Chaïbi, chef de la mission médicale marocaine, a évoqué plusieurs cas de « diarrhée aiguë » enregistrés auprès d’une centaine de pèlerins. Il y a également eu « un cas d’accouchement et trois interventions chirurgicales » du côté des pèlerins marocains pendant le Hajj 2018.

Lire aussi :
Les rites et le parcours du Hajj
Mourir au Hajj, une organisation bien rodée
Hajj : combien de pèlerins par pays vont à La Mecque ? Voici la carte mondiale des quotas