Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Génocide arménien : une députée exclue de son parti pour « négationnisme »

Rédigé par La Rédaction | Lundi 1 Juin 2015



La députée belge Mahinur Özdemir exclue de son parti pour ne pas avoir reconnu le génocide arménien de 1915.
La députée belge Mahinur Özdemir exclue de son parti pour ne pas avoir reconnu le génocide arménien de 1915.
Mahinur Özdemir a été exclue de son parti pour avoir refusé de reconnaître les massacres d'Arméniens de 1915 dont la Turquie réfute le terme de « génocide ».

Connue pour être la première députée voilée de Belgique, Mahinur Özdemir, originaire de Turquie, avait été élue au parlement belge en 2009 sous les couleurs du Centre démocrate humaniste (cdH). « Madame Özdemir a refusé de reconnaître le génocide arménien, ce qui est contraire aux valeurs défendues par le cdH. La reconnaissance d’un génocide ne supporte pas une attitude ambiguë et réclame une totale clarté », a fait savoir le parti dans un communiqué.

« Ma position a toujours consisté à reconnaître toutes les tragédies humaines et je respecte la mémoire de toutes les personnes qui ont perdues la vie », a-t-elle fait savoir après l’annonce de son éviction. « Pour ceux qui s'enferment dans le débat sur la terminologie, je les invite à relire les propos de notre ministre des Affaires Etrangères qui a rappelé la position de la Belgique lors d'une séance à la Chambre au mois d'avril 2015 : "Il ne nous parait pas opportun que d'autres instances se substituent au pouvoir judiciaire sur le terme génocide" », ajoute-t-elle, en estimant être victime d’un « acharnement sélectif » et d’une « exclusion injustifiée ».

« Nous sommes fortement choqués par ladite décision d'un parti politique, contredisant les valeurs démocratiques en Belgique qui possède pourtant une tradition démocratique ancrée », a réagi, de son côté, le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères.

Mahinur Özdemir a refusé de céder son siège comme le demandait le cdH. Elle siégera alors sous l’étiquette indépendante.

Mise à jour mardi 15 décembre : L'élue a introduit un recours contre la décision prise fin mai mais le cdH a confirmé officiellement son exclusion.

Lire aussi :
Reconnaissance du génocide arménien : une grosse épine dans le pied de la Turquie
Grande-Bretagne : un record de députés musulmans au Parlement
Allemagne : la première musulmane de l'Union chrétienne-démocrate au Bundestag
Mahinur Özdemir : « Tout le monde a oublié qu’il y a une personne sous ce voile »





Loading