Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Gaza sous les bombes israéliennes, 18 morts

Rédigé par La Rédaction | Dimanche 11 Mars 2012



Les Palestiniens de Gaza, encore sous le traumatisme des massacres de l’armée israélienne fin 2008/début 2009 lors de l’opération « Plomb durci », sont de nouveau la cible de raids aériens israéliens.

Depuis vendredi 9 mars, les bombardements ont provoqué la mort de 18 Palestiniens. Parmi les dernières victimes tués dimanche, figuraient un garçon de 12 ans et un homme de 60 ans. Le bilan devrait s'alourdir rapidement à l'heure où Israël intensifie ses raids. Pas moins d'une trentaine de blessés sont également dénombrés. Des milliers de personnes ont défilé dans les rues samedi pour assister aux funérailles de leurs martyrs.

Les assassinats ciblés de Zouhair al-Qaissi, secrétaire général des Comités de résistance populaire (CRP), et de son adjoint ont été la source d’un regain de tensions dans la région. Pour justifier ces assassinats, l'armée israélienne affirme que le groupe préparait une attaque similaire à celui du 18 août 2011, qui a fait huit morts dans le sud d'Israël. L'État hébreu avait imputé l'attaque aux CRP - qui ne l'ont pas revendiquée - et avait alors lancé une série de raids contre la population civile de Gaza. Au moins six Palestiniens avaient été tués, dont le précédent secrétaire général des CRP, Kamal al-Nayrab.

« En procédant à l'assassinat ciblé - que le PCF condamne - d'un responsable palestinien qualifié de radical, les autorités israéliennes en portent la responsabilité » de l'escalade meurtrière, dénonce le Parti communiste dans un communiqué. « Il est consternant et profondément choquant qu'une telle politique - productrice de violence et de risques graves pour le Proche-Orient - puisse être systématiquement entérinée par le Quartet (Etats-Unis, Russie, Union européenne et ONU) sans que la moindre sanction soit prise contre les dirigeants israéliens et leur politique de guerre », ajoute-il.

Lire aussi :
Critiquer Israël dans les facultés françaises, un impossible débat ?
La France achète pour 318 millions d’euros de drones à Israël
Trois ans après, qu’est-ce qui a changé à Gaza ?
Stéphane Hessel : « Israël doit changer d'attitude envers les Palestiniens »
Gaza : deux ans après « Plomb durci », des rassemblements de soutien à la Palestine sont organisés