Connectez-vous S'inscrire






Psycho

François : « Comment concilier homosexualité et islam ? »

Rédigé par Lalla Chams En Nour | Mercredi 24 Janvier 2018



François : « Comment concilier homosexualité et islam ? »
Je souhaite partager avec vous mon désarroi. Je suis musulman depuis plusieurs années. Avant de devenir musulman, j’étais athée. Je faisais beaucoup la fête (alcool, drogue...) et avais des relations homosexuelles.

À un moment, j’ai remis ma vie en question, un sentiment de malaise s’est emparé de moi et, en même temps, l’émergence d’aspirations spirituelles au plus profond de mon être.

J’ai fini par me dire que Dieu existe ! Et après la lecture de textes bibliques, je me suis penché sur le Coran. Pour moi, ce fut une formidable découverte et expérience spirituelle. J’ai décidé alors de devenir musulman.

J’ai tout naturellement laissé de côté ma vie d’avant. J’ai par la suite rencontré des musulmans qui sont devenus des amis et j'ai poursuivi ma route. J’ai alors essayé de trouver l’âme sœur pour me marier et fonder une famille.

Mais j’ai, hélas, échoué jusqu’à aujourd’hui ! Honnêtement, j’ai beaucoup de mal à être attiré par des femmes. Et je ne conçois pas un mariage de raison. Je veux ressentir quelque chose pour fonder une famille. Devant cet état de fait, j’ai abandonné mes recherches. J'ai du coup recommencé à avoir des aventures avec des hommes.

Je pratique toujours cette magnifique religion et je remercie Dieu de m’avoir guidé sur ce chemin !

Je suis de nature optimiste mais néanmoins je suis terriblement affecté par le fait que je sois toujours attiré par les hommes. J’aimerais tant aimer une femme, fonder une famille avec elle... Je ne sais s’il y a une solution.

Je place toujours ma confiance en Dieu. Salam.

François

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Cher François,

Nous vous remercions pour cette franchise, et votre découverte du bel islam fait chaud au cœur. Vous n’êtes pas le premier à évoquer cette question, il m’arrive souvent sur ce site et dans mon cabinet d’entendre la même interrogation.

Cela oblige à sortir des préjugés, des condamnations moralisatrices, des déclarations sans appel plus ou moins fidèles au Texte sacré. C’est un phénomène sociologique qui touche toutes les sociétés, tous les continents. Au point que pas mal de pays reconnaissent aujourd’hui aux homosexuels le droit de se marier.

J’entends d’ici les cris de protestation de nos habituels donneurs de leçons... Il s’agit ici de vous répondre sur le plan psychologique. Pourquoi hommes et femmes peuvent-ils être attirés par des personnes du même sexe ?

Notre aspiration à l’amour, un trésor divin, est souvent malmenée par les accidents, les incidents de l’éducation. Elle peut être déformée par des traumas, comme les excès d’une mère abusive, dévoreuse ou absente, ou méchante – hélas, cela arrive – ou encore les conséquences des agissements interdits d’un père ou d’un adulte proche incestueux. Pas facile dans ces conditions de s’épanouir en toute confiance affectivement.

Les expériences de notre enfance laissent leurs empreintes en nous. On sera attiré-e par tel ou tel type de personne, sans se rendre compte que cette attirance a des racines dans des expériences faites au moment de la découverte des autres.

Si la parole divine condamne l’homosexualité, cela a un sens. À chacun, en son âme et conscience, d’y réfléchir. C’est pourtant une réalité très partagée. Alors, comment se situer pour rester fidèle à ses convictions ? À cette question, vous êtes le seul à devoir décider ce qui est le plus juste pour vous, vous êtes seul face à Dieu, personne n’a à vous faire la leçon.

Comment incarnez-vous votre spiritualité ? Comment trouvez-vous votre équilibre ? Être musulman, c’est rechercher le meilleur de soi-même, pour se rapprocher du modèle du Prophète, et cela nous concerne tous, homosexuels ou pas, femmes ou hommes.

Comme dirait Sidna Issa (Jésus) : « Que celui qui n’a rien à se reprocher vienne jeter la première pierre à cette femme adultère. » Qui est parfait pour juger l’autre ?

Vous avez le mérite d’avoir essayé et cela vous a rendu malheureux. C’est à prendre en considération. Vous cherchez à être vous-même, et aussi à respecter les femmes, car il y a de nombreux hommes mariés qui vivent leur homosexualité en cachette, en hypocrites. Vous refusez d’être hypocrite, c’est courageux.

Un enfant porte aussi en lui une partie de l’histoire de ceux qui l’ont précédé. L’homosexualité est aussi ancienne que l’humanité. Elle peut faire partie de l’inconscient familial. Elle s’inscrit aussi souvent dans une relation à la mère faussée par l’effacement de la figure paternelle. Mais ne généralisons pas, les causes de l’homosexualité sont de natures multiples. Il y a sans doute, comme résultat, la peur des femmes.

Sur cette question, ce serait sans doute enrichissant pour vous de comprendre votre histoire. Même si, de la comprendre, cela ne change pas vos inclinaisons affectives et sexuelles. Mais cela vous aidera certainement à envisager votre vie, vos choix, avec davantage de sérénité.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com