Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : une semaine toute en hijab !

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 24 Octobre 2012



La Semaine du voile islamique s’est achevée, dimanche 21 octobre, à l’Université centrale du Michigan, aux Etats-Unis. Durant toute la semaine, l’évènement, mis en place par le département de la religion et de la philosophie, invitait les étudiantes à porter le voile pour s’immerger dans le quotidien des étudiantes voilées.

« Nous voulons montrer que pour les femmes musulmanes aux États-Unis, le port du hijab est un choix », a indiqué Amanda Jaczkowski, la responsable du projet « Hijab Week: An Experiment in Cultural Immersion ». « Le voile est un symbole extérieur d’un engagement intérieur », a-t-elle ajouté.

25 étudiantes non musulmanes n’ont pas hésité à participer à cette expérience particulière, organisée pour la deuxième année consécutive. Dès lundi 15 octobre, elles ont porté le hijab sur le campus. Elles ont également adopté d’autres pratiques islamiques comme le fait de porter des robes amples et de s’abstenir de boire de l’alcool.

L’expérience leur a permis de voir à quoi pouvait être confronté les femmes portant le voile comme les regards de travers. L’une des étudiantes raconte ainsi que cette expérience lui permet aujourd’hui d’avoir de l’empathie pour les femmes voilées.

L’initiative a été appréciée par les étudiants musulmans. « Beaucoup de mes amis musulmans ont twitté dessus », indique Amanda Jaczkowski, qui ajoute que plusieurs étudiants étrangers ravis ont parlé de cette Semaine à leurs familles.

Il est clair que l'évènement, qui permet de faire découvrir l’islam, ne peut que susciter de l’enthousiasme de la part des musulmans, trop souvent mal perçus en raison d’une méconnaissance de leur religion.

Lire aussi :
États-Unis : les pro-Obama plus muslim-friendly que les républicains
Musulmans et Arabes : les mal-aimés des États-Unis
Contre les discriminations, les femmes voilées manifestent à Rennes
Russie : cinq étudiantes discriminées à cause du voile