Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : un homme condamné à 24 ans de prison pour l’incendie d’une mosquée

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 22 Octobre 2018



Etats-Unis : un homme condamné à 24 ans de prison pour l’incendie d’une mosquée
Marq Vincent Perez risquait jusqu'à 40 ans de prison pour l’incendie criminel qui a ravagé le Centre islamique de Victoria, au Texas, en janvier 2017. L'individu, qui a reconnu coupable de l'incendie, a écopé, mercredi 17 octobre, de 24 ans de prison.

Les faits remontent au 28 janvier 2017 lorsque la mosquée texane a été ravagée par les flammes. La piste criminelle a vite été confirmée. L'auteur des faits est arrêté deux mois plus tard et pas pour l’incendie de la mosquée ; plutôt pour une tentative d’incendie d’une voiture. Les avancées de l’enquête sur la destruction de la mosquée a finalement conduit à son inculpation en juin 2017.

Pour se défendre, Marq Vincent Perez avait affirmé avoir été à l’hôpital avec sa femme qui venait d’accoucher à l’hôpital le soir de l'incendie. Mais les autorités ont découvert une série de photos « trophées » de la mosquée détruite dans son téléphone. Autre preuve qui a enfoncé le clou : les publications et commentaires haineux de l'individu âgé de 26 ans formulés contre les musulmans.

C'est le témoignage clé d’un adolescent qui scellera le sort de l’individu lors de son procès. Ce jeune témoin a raconté aux enquêteurs avoir cambriolé par deux fois la mosquée avec Marq Vincent Perez pour y trouver « des armes à feu et des bombes » mais ils ne seraient tombés que sur deux ordinateurs portables et des téléphones qu’ils ont vendus en ligne.

La Centre islamique de Victoria a pu renaître de ses cendres et rouvrir ses portes en août 2018 grâce aux milliers de dons qui ont permis de collecter plus d'un million de dollars.

Lire aussi :
USA : un homme arrêté après avoir lancé des menaces de mort dans sa mosquée
Etats-Unis : un homme menaçant d’incendier une mosquée condamné à cinq ans de prison