Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Esclavage : Non, Samuel Eto’o n’offre pas d’argent aux migrants de retour de Libye

Rédigé par | Lundi 27 Novembre 2017



Esclavage : Non, Samuel Eto’o n’offre pas d’argent aux migrants de retour de Libye
Des Camerounais présents en Libye seraient-t-ils revenus au pays pour espérer recevoir de l’argent de Samuel Eto’o ? Si tel est le cas, ils ne se verront rien offrir de la star camerounaise du ballon rond, contrairement aux rumeurs qui ont largement circulé ces derniers jours sur les réseaux sociaux.

Le footballeur évoluant à Antalyaspor, en Turquie, a démenti dans un communiqué avoir offert 1,5 million francs CFA (6 300 €) à chaque migrant camerounais rapatrié au pays après le scandale de l’esclavage de Noirs en Libye.

« Plusieurs sites ont fait circuler une rumeur selon laquelle j’aurais donné de l’argent à chaque migrant rapatrié, relativement à un sujet d’actualité. Cette rumeur est absolument infondée », a fait savoir Samuel Eto’o vendredi 24 novembre sur les réseaux sociaux, profitant de l’occasion pour dire à ses « frères et sœurs » que « l’amour prévient plus de maux que l’argent ne peut résoudre ».

« Ne perdons pas notre précieux temps à rechercher des sensations fortes aux frais de personnes affligées, mais utilisons ce temps pour empêcher que d’autres frères se voient privés de leur dignité. Ne nous contentons pas de réagir lorsque nous pouvons prévenir, car parmi ces victimes se trouvent certainement des personnes qui ont été nos voisins à un moment donné, mais vers qui nous n’avons pas daigné porter un regard bienveillant », a-t-il lancé, en appelant son public à construire « notre Afrique en ayant un impact positif les uns sur les autres ».

Lire aussi :
L’esclavage, un fléau mondial qui ne se concentre pas qu'en Libye
Le faux buzz autour de la conversion à l'islam d'Emmanuel Adebayor


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur



Loading