Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Djamila : « Mon mari est infidèle. Est-ce normal de toujours pardonner ? »

Rédigé par Lalla Chams En Nour | Mercredi 12 Septembre 2018



Djamila : « Mon mari est infidèle. Est-ce normal de toujours pardonner ? »
Mariée depuis neuf ans, je suis musulmane ainsi que mon époux. Nous avons deux enfants de huit et de cinq ans.

J’ai eu beaucoup de difficultés tout au long de mon mariage. Le principal problème est l’infidélité de mon époux. J’étais divorcée sans enfants et mon époux était divorcé avec des enfants d’un premier mariage et un autre enfant qu’il a reconnu bien après.

On m’avait confié que c’était un séducteur, donc infidèle. Malgré cela, j’ai effectué un mariage halal et un mariage civil.

Il est vrai que je n’ai pas de preuves de son infidélité mais son comportement ne trompe pas. Il est vrai que je pardonne, on en discute toujours après les disputes sans qu’il avoue.

Je tourne la page et je continue. Est-ce un comportement normal de toujours pardonner ? Je pense à mon avenir ainsi qu’à mes enfants qui souffrent, bien sûr, de cette situation. Est-ce immoral d’avoir ce comportement ? Merci de votre réponse.
Djamila

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Chère Djamila

Pas simple, en effet. Vos questions sont de bonnes questions. Le pardon, en soi, est une bonne chose. Cela indique une capacité de compréhension, une capacité d’accepter l’autre avec ses difficultés, donc du réalisme et une certaine force morale. Bref, une belle maturité.

Sauf que... il ne faut pas aller jusqu’à se faire berner par l’autre quand, lui, ne fait aucun effort pour changer. Ne pas aller jusqu’à mettre l’équilibre de la famille en danger, à faire régner une insécurité peu propice à l’épanouissement des enfants.

Vous n’avez pas de preuves. Il n’a pas le courage d’assumer ses actes. Pas facile d’avancer dans ces conditions.

Avez-vous tout tenté ? Avez-vous discuté avec lui en lui faisant valoir votre point de vue, vos inquiétudes, vos impressions ? Vous pourriez réfléchir aux éventuelles peurs dissimulées en vous qui vous font accepter l’inacceptable : la trahison.

Vous avez peur d’être immorale ; apparemment, ce n’est pas le cas de votre mari. Pourquoi ne pas tenter une médiation ? Cela pourrait vous permettre de mettre à plat, avec un tiers neutre, vos sentiments et ressentiments. Et lui de s’expliquer, peut-être de reconnaître ses faiblesses : c’est le premier pas à faire pour évoluer, changer son comportement.

C’est une solution qui peut vous permettre d’améliorer votre niveau d’échanges, et de vous faire comprendre où vous devez mettre la limite à votre trop grande tolérance.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com