Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

D8 : les pays musulmans se veulent solidaires

Rédigé par La Rédaction | Lundi 12 Juillet 2010



Le 7e sommet biannuel du D8 (Developing Eight ; les huit principaux pays à majorité musulmane) qui se tenait le jeudi 8 juillet, à Abuja (Nigeria) a pris fin avec la détermination de « renforcer la solidarité et la coopération économique ».

Fruit d'une journée de discussion, la « Déclaration d'Abuja » enjoint les pays membres, entre autres, à privilégier les investissements au sein du D8, d'élargir la coopération dans le secteur énergétique − source de croissance économique importante −, de faciliter les échanges commerciaux grâce à des taux douaniers préférentiels sur une liste de produits et services, et de favoriser le développement des énergies renouvelables, avec l'ambition de peser sur la scène internationale.

Outre la solidarité économique, c'est bien aussi une solidarité politique qui est recherchée dans les coulisses pour les grandes décisions internationales, notamment par l'Iran sur son nucléaire controversé en Occident.

Créé en 1997 sur le modèle du G8, Developing Eight (D8) réunit le Bangladesh, l'Indonésie, la Malaisie, l'Égypte, l'Iran, la Turquie, le Nigéria et le Pakistan, rassemblant à eux huit 930 millions d'habitants, soit 14% de la population mondiale. Ils détiennent environ 4% du commerce international et quatre d'entre eux (Iran, Indonésie, Égypte et Nigéria) exportent du pétrole.

Le 8e sommet du D8 se tiendra en 2012, au Pakistan.





Loading