Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Côte d’Ivoire : les enfants musulmans célébrés

Rédigé par La Rédaction | Mardi 11 Décembre 2012



La journée de l’enfant musulman. Si, si, cette journée particulière existe du moins en Côte d’Ivoire. Sa 9e édition s’est déroulée, dimanche 9 décembre, à Bouaké, la deuxième ville du pays, nous apprend le site d’actualité sur la Côte d’Ivoire, Abidjan.net.

L’évènement, qui met à l’honneur les enfants musulmans, est organisé par l’Amicale des anciens de l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire (AEEMCI) et l’Association des musulmanes (Nouroulah) de Côte d’Ivoire.

Cette célébration s’inscrit dans le cadre de la nouvelle année, l’an 1434 du calendrier musulman, débuté le 15 novembre ont précisé les organisateurs. D’ailleurs, l’objectif est de permettre aux enfants de maîtriser les notions du calendrier musulman, a indiqué Kéita Aminata Barro la marraine de la cérémonie.

« Il faut apprendre aux enfants musulmans les vertus du pardon, du partage, de la solidarité, de l’honnêteté, du respect des parents et des autres ainsi que la soumission et la foi en Dieu, recommandés par l’Islam, afin qu’ils se l’approprient et les mettent en pratique dans leur quotidien », a-t-elle également ajouté.

La célébration de l’enfant musulman à Bouaké s’est clôturée par une lecture du Coran. Des sketchs ont également amusés les enfants.

Avec près de 8 millions de fidèles, les musulmans représentent 36,9 % de la population totale dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Lire aussi :
1434, la nouvelle année musulmane débute jeudi
Côte d'Ivoire, fin de la politique des voyous ?
Côte d’Ivoire : le Conseil des imams du pays appelle au calme