Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 





Sur le vif

Coronavirus : les cloches des églises de France appelées sonner pour l'Annonciation

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 25 Mars 2020 à 10:01



Devant le danger que constitue l'épidémie de Covid-19, les églises, comme tant d'autres lieux de culte, sont fermées en France.

Lire aussi : Les célébrations religieuses d'avril se feront « sans rassemblement »

Alors que les catholiques célèbrent l'Annonciation mercredi 25 mars, la Conférence des évêques de France, en ces circonstances particulières, a invité ses fidèles, de même que les citoyens de toute autre confession, à déposer une bougie à leurs fenêtres au moment où les cloches des églises sonneront ce même jour à 19h30, durant dix minutes « pour manifester notre fraternité et notre espoir commun ».

Ce geste sera « une marque de communion de pensée et de prière avec les défunts, les malades et leurs proches, avec tous les soignants et tous ceux qui rendent possible la vie de notre pays », explique la CEF.

« Ce sera aussi l’expression de notre désir que la sortie de l’épidémie nous trouve plus déterminés aux changements de mode de vie que nous savons nécessaires depuis des années », ajoute l'instance religieuse, présidée par Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims.

« Il ne faut plus différer les changements qui s’imposent »

« À tous, nous disons notre désir que notre communauté nationale sorte grandie de cette épreuve. Depuis bien des années déjà, notre humanité a l’intuition qu’elle doit changer radicalement sa manière de vivre. La crise écologique nous le rappelle sans cesse, mais la détermination a fait largement défaut jusqu’ici pour prendre ensemble les décisions qui s’imposent et pour s’y tenir », déclare aussi la CEF.

« Osons le dire, l’égoïsme, l’individualisme, la recherche du profit, le consumérisme outrancier mettent à mal notre solidarité. Nous avons le droit d’espérer que ce que nous vivons en ce moment convaincra le plus grand nombre, qu’il ne faut plus différer les changements qui s’imposent : alors, ce drame porteur d’angoisse n’aura pas été traversé en vain. »

Lire aussi :
Covid-19 en France : le cap du millier de morts franchi, un confinement plus long en vue
Morts du coronavirus : pas de crémation généralisée, rassure l’Elysée

Et aussi :
Les Semaines de rencontres islamo-chrétiennes (SERIC), pour un rapprochement « dans une connaissance mutuelle, respectueuse et enrichissante »















Votre agenda