Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 





Ramadan

Coronavirus en France : le début du mois du Ramadan devrait se faire « sans rassemblement »

Rédigé par | Lundi 23 Mars 2020 à 16:45

Et si le confinement en France devait se prolonger au-delà du 24 avril, lorsque débutera le mois du Ramadan ? C'est une éventualité à quoi le président Emmanuel Macron veut préparer les musulmans de France.



Coronavirus en France : le début du mois du Ramadan devrait se faire « sans rassemblement »
Les mesures de confinement, qui ont débuté mardi 17 mars pour enrayer la propagation du coronavirus, sont appelées à durer plusieurs semaines. Elles perturberont les fêtes religieuses chrétiennes et juives ainsi que, très probablement, le début du Ramadan 1441/2020 au cours du mois d’avril, a prévenu Emmanuel Macron lors d’une audioconférence organisée lundi 23 mars avec les six responsables des cultes en France (catholique, protestant, orthodoxe, musulman, juif et bouddhiste) ainsi que des responsables d'associations laïques et maçonniques. Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), y était représenté à cette réunion.

Lire aussi : 2020 : quelles dates pour le début et la fin du jeûne ?

Tant que le confinement durera, toutes les célébrations religieuses à venir devront avoir lieu sans rassemblement, a fait savoir le président de la République. Ce sera le cas pour la semaine sainte et Pâques que les chrétiens fêtent du 6 au 13 avril, pour Pessah que les juifs célèbrent du 9 au 16 avril, et probablement pour le mois du Ramadan, du moins son début prévu le 24 avril.

Pendant cette période bénie pour les musulmans, les mosquées sont, en effet, très fréquentées les soirs après le repas de rupture du jeûne, et plus particulièrement lors des prières du Tarawih.

Rien n'est encore certain, les mesures adoptées ayant vocation à être réévaluées selon l’évolution de la situation. « Le président de la République nous incite collectivement bâtir des stratégies intelligentes pour mieux nous protéger tout en continuant à observer rigoureusement les gestes barrières et les règles de confinement en vigueur », a indiqué dans un communiqué le président du CFCM.

Lire aussi :
Covid-19 : De grâce, restez chez vous !
Epidémies, guerres, catastrophes naturelles : l’éthique musulmane face à l’épreuve

Et aussi :
Avec la suspension des toilettes mortuaires, les rites funéraires islamiques s'adaptent avec l'épidémie du coronavirus
En temps de coronavirus, les cérémonies funéraires et la salat janaza possibles sous conditions, les voici


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur