Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Conclave : coup d'envoi de l'élection du nouveau pape

Rédigé par La Rédaction | Mardi 12 Mars 2013



Le Conclave s'est ouvert mardi 12 mars dès 17h30. Les 115 cardinaux électeurs, venus du monde entier, doivent choisir le prochain pape qui succédera à Benoît XVI après sa démission.

L'élection du nouveau chef de l'Eglise catholique se jouera à huit clos. En effet, les cardinaux électeurs, tous âgés de moins de 80 ans, vont être coupés du monde. Ils vivront enfermés dans la Maison Sainte Marthe, à Rome, jusqu'à qu'ils élisent le nouveau pape parmi eux.

Ils procéderont à un premier vote, mardi 12 mars, puis pourront organiser jusqu'à quatre scrutins, deux en matinée et deux l'après-midi, chaque jour. Celui qui sera élu pape devra obtenir 77 voix, soit les deux tiers des suffrages. Tant que le pape n'est pas élu, une fumée noire s'échappera de la Maison Sainte Marthe. Une fumée blanche indiquera son élection.

Selon le porte-parole du Vatican, le Conclave devrait durer entre deux et quatre jours maximum. En 2005, les cardinaux n'ont pris que deux jours pour choisir Joseph Ratzinger, devenu ensuite le pape Benoît XVI.

Cette fois, pour l'élection du 266e pape de l'histoire, on compte parmi les favoris le cardinal italien Angelo Scola, le Brésilien Odilo Scherer ou encore le cardinal canadien Marc Ouellet.

Plusieurs français participent, par ailleurs, au Conclave comme le cardinal André Vingt-Trois ou encore Philippe Barbarin, le cardinal et Archevèque de Lyon.

Lire aussi :
Benoît XVI et les musulmans : huit ans de relations contrastées
Mustapha Cherif : « De la relation islamo-chrétienne, dépend l’avenir du monde »
Vatican : le pape Benoît XVI démissionne
Mariage gay : les religions à l’Assemblée nationale, consultées pour rien
Mariage pour tous : les cultes auditionnés au Sénat, le CFCM catégorique




Loading