Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

« Cinquième colonne en France » : la nouvelle manip de Valeurs Actuelles

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 3 Juillet 2015



« Cinquième colonne en France » : la nouvelle manip de Valeurs Actuelles

« Cinquième colonne en France » : la nouvelle manip de Valeurs Actuelles
Valeurs Actuelles n'arrive pas à nous habituer à ses Unes nauséabondes qui exacerbent des tensions en usant d’amalgames grossiers. Cette fois, l’hebdomadaire a franchi une étape en faisant clairement de la désinformation, une semaine après l'attaque d'une usine de gaz industriels à Saint-Quentin-Fallavier.

Dans sa Une en kiosque, l'hebdo titre « Les fous d’Allah sont parmi nous » en instillant clairement chez le lecteur la peur des ennemis de l'intérieur, présents en masse sur le territoire, à travers une « enquête sur la cinquième colonne jihadiste en France ». Sauf que la photo de couverture montrant un homme barbu de forte corpulence, visiblement fâché et arborant un drapeau noir et blanc avec des mots sacrés, n’est tout simplement pas français et la scène se passe bien loin du territoire national.

La photographie de l’agence Reuters montre en fait un Tunisien pris en photo lors d’une manifestation contre la chaîne de télévision Nessma le 23 janvier 2012 à Tunis. On imagine la réaction du photojournaliste Zoubeir Souissi découvrir ainsi son travail détourné à des fins partisanes dangereuses.

Ce cliché précis avait été utilisé par Slate en 2012 pour illustrer cette manifestation en Tunisie, comme l'indique le site Arrêt sur Images (image à droite).

La supercherie ne s'arrête pas là. En plus de la manipulation géographique, le sens de la photo a été inversé et celle-ci est retouchée. Les manifestants qui entourent le barbu dans la photographie initiale disparaissent sur Valeurs Actuelles donnant l'impression que c'est ce même musulman qui brandit le drapeau, alors qu'il s'agit d'un autre manifestant tunisien en arrière-plan... Visiblement, l’hebdomadaire s’est donné du mal pour créer une image illustrant un imaginaire. Au vu de la Une, le sérieux de la prétendue enquête racoleuse est déjà bel et bien entamé.