Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Belgique : l’extrême droite derrière la pétition visant des élus musulmans

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 7 Novembre 2012



28 000 personnes ont déjà signé la pétition demandant la suppression de la liste Islam et l’invalidation de l’élection de deux candidats élus sur cette liste lors des dernières élections municipales en Belgique.

Les déclarations de ces élus, dont celle de Redouane Ahrough, qui avait indiqué vouloir faire de la Belgique un pays « fondé sur la loi islamique », sont à l’origine de cette pétition. La liste Islam et ses représentants ont « soit, par leur programme électoral soit par leurs déclarations télédiffusées, clairement exprimé leur intention de transformer notre Belgique en un Etat islamique, reconnaissant leur Coran comme la seule loi valable à leurs yeux », accusent ainsi les auteurs de la pétition.

« Ces faits sont incompatibles avec la fonction qu’ils veulent exercer au sein de l’assemblée communale démocratique et est en totale opposition avec le serment d’allégeance qu’ils seront tenus de prêter à leur mise en place aux conseils communaux le 3 décembre prochain », est-il ajouté.

Mais derrière cette pétition non signée se cachent en fait des militants d'extrême droite. L'initiateur de la pétition était ainsi candidat sur la liste de la Fédération des Nationalistes Wallons (FNW) lors des élections communales du 14 octobre. La pétition, une nouvelle stratégie de la part d’islamophobes pour attiser les préjugés envers les musulmans dans leur ensemble.

Lire aussi :
Belgique : une pétition contre deux élus de la liste Islam
Bruxelles : deux élus issus de la liste Islam