Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Bangladesh : le port du voile n’est plus obligatoire à l’école

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 25 Août 2010



La Haute Cour du Bangladesh, pays à majorité musulman, s’est prononcé, dimanche 22 août, contre le port obligatoire du voile dans les écoles et les universités du pays. A l’origine de cette décision judiciaire, des jeunes filles qui ont porté plainte contre une faculté du nord de l’État, qui les obligeait à se couvrir la tête.

Désormais, aucun établissement scolaire ne peut forcer des étudiantes et les employées à porter le voile ou tout autre vêtement distinctif de l'islam. La Haute Cour estime que le port de tout vêtement religieux est un choix personnel, qui s'applique aussi bien aux filles qu'aux garçons. Elle affirme également qu'il est interdit d'interdire aux filles de participer à des activités culturelles ou sportives et demande aux autorités de lancer une campagne d'explication sur le sujet. L’institution judiciaire est allée plus loin en étendant sa décision au monde du travail.

Une décision de justice similaire avait été rendue en avril dernier, mais ne faisait référence qu’à la burqa. Bien qu'ils se réjouissent de cette avancée, les partisans du libre choix estiment que l'avis de la Haute Cour sera difficile à faire respecter en dehors de la capitale Dacca.

Précisons que la femme a traditionnellement un rôle actif dans la vie publique du pays. Le pays est actuellement dirigé par une femme, le Premier ministre Sheikh Hasina. Face à elle, le leader de l’opposition n'est autre qu'une femme, Khaleda Zia.


Lire aussi :
Malaisie : une avancée pour l'islam et pour les femmes
Bangladesh : le rassemblement religieux annuel attire plus de deux millions de musulmans




Loading