Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Aux Émirats Arabes Unis, la reproduction d'une statue bouddhique sur une autoroute fait sensation

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 4 Avril 2019



Une sculpture bouddhique géante a fait son apparition aux Emirats arabes unis le long d'une autoroute, dans le cadre d'une exposition promue par le Louvre Abu Dhabi. © The National
Une sculpture bouddhique géante a fait son apparition aux Emirats arabes unis le long d'une autoroute, dans le cadre d'une exposition promue par le Louvre Abu Dhabi. © The National
Aux Émirats Arabes Unis, la présence d'une sculpture bouddhique géante le long d'une autoroute a surpris plus d'un automobiliste.

Pour Mohamed Khalifa Al Mubarak, directeur du département de la culture et du tourisme aux Emirats, il s’agit tout simplement d’une manifestation de l’esprit d’ouverture du musée du Louvre Abu Dhabi, à l’initiative de l’exposition « Highway Gallery 2.0 ». Celle-ci, pour sa deuxième édition, met en valeur 10 œuvres reproduites en 3D disposées le long de l'autoroute Sheikh Zayed, la plus longue des Emirats reliant Dubaï à Abu Dhabi.

C'est dans ce cadre qu'a été reproduit en 3D une statue représentant non pas Bouddha mais Guanyin, divinité de la compassion. La version originale de l'oeuvre, réalisée au Xe-XIe siècle en Chine, est présente au Louvre Abu Dhabi.

Les automobilistes pourront également apercevoir dès le 7 avril la reproduction d'une statuette de la Princesse de Bactriane vieille de 4 000 ans, d'un manuscrit hindou du XVIIe siècle ou encore d’une œuvre de Van Gogh datée de 1888 appelée « La salle de danse à Arles ». Dix œuvres d’art aux dimensions imposantes accompagnées chacune d'une narration sonore de 30 secondes qui se déclenche au passage des véhicules.

« La Highway Gallery est un bel exemple de nos efforts pour faire de l’art et de la culture une partie intégrante du quotidien aux Emirats, enrichissant ainsi la vie de ceux qui résident, travaillent et visitent le pays. Puisque les Emirats célèbrent l’Année de la tolérance en 2019, nous voyons dans la Highway Gallery une extension physique de la galerie du Louvre Abu Dhabi, présentant au grand public sa collection universelle d’œuvres venant de diverses régions et cultures, ainsi que sa célébration de l’humanité », a commenté Mohamed Khalifa Al Mubarak.

Selon le quotidien The National, ceux qui critiquent la présence de cette sculpture comme un signe annonciateur du retour du « culte des idoles (…) dans la péninsule arabique » l'ont sortie de son contexte, indiquant que la statue possède une valeur culturelle et non religieuse.

Lire aussi :
Après sa visite au Maroc, le pape loue la différence : « Dieu a permis cela »
Le pape François au Maroc : le fil qui relie Abu Dhabi et Rabat
Après le voyage du pape François aux Émirats Arabes Unis, le dialogue islamo-chrétien en sort renforcé