Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Après condamnation, le cas de la mosquée de Sorgues rejugé en appel

Rédigé par Saphirnews | Jeudi 19 Mai 2016



Après condamnation, le cas de la mosquée de Sorgues rejugé en appel
Deux associations avaient été lourdement condamnées fin avril par le tribunal correctionnel d’Avignon après avoir transformé un entrepôt en mosquée sans autorisation. Les associations La Renaissance culturelle sorguaise (LARCS) et La Sérénité ont obtenu mardi 17 mai, que la cour d’appel de Nîmes juge à nouveau l’affaire.

Les représentants de la mosquée Imam Malik ont diffusé un communiqué où ils affirment que « les travaux effectués du fait du non-respect des règles du permis de construire se résument à un mur, des moquettes et de la peinture », rapporte La Provence.

Ils en appellent à la considération du bien public que constitue cette mosquée. « il faut désormais ouvrir un vrai débat public sur l'enjeu d'un tel projet cultuel pour la ville de Sorgues », font-ils savoir. Les associations concernées s'estiment flouées par le maire (LR) Thierry Lagneau avec qui un accord verbal aurait été obtenu avant qu’il ne se rétracte.

Lire aussi :
Sorgues : des associations lourdement condamnées pour avoir transformé un entrepôt en mosquée
Sorgues : deux associations jugées pour avoir transformé un entrepôt en mosquée
Marseille : une synagogue bientôt transformée en mosquée