Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Société

A la veille du Ramadan, des tags islamophobes sur une mosquée de Rennes suscitent l'émoi

Rédigé par | Dimanche 11 Avril 2021 à 14:00

           

Les musulmans de Rennes sont sous le choc. Les murs du Centre culturel islamique Avicenne ont été recouverts de tags islamophobes. Le ministre de l'Intérieur, qui se rend sur place dimanche 11 avril, a condamné les inscriptions.



A la veille du Ramadan, des tags islamophobes sur une mosquée de Rennes suscitent l'émoi
Pour tout savoir sur le mois du Ramadan et l'actualité du fait musulman, téléchargez notre application en un clic et recevez nos notifications.

Deux jours après l'incendie criminelle visant la mosquée Arrahma de Nantes, et alors que les musulmans s'apprêtent à effectuer le jeune du mois du Ramadan, une dizaine de tags islamophobes et injurieux ont été découverts, dimanche 11 avril, sur les murs et les vitres du Centre culturel islamique Avicenne de Rennes.

Parmi les tags réalisés pendant la nuit, on pouvait lire « Non à l'islamisation », « Mahomet prophète pédophile », « l'immigration tue », « Allah faux dieu », « Charles Martel sauve nous », « EELV = traîtres », « Les croisades reprendront ». Des croix et des symboles de l'extrême droite ont aussi été retrouvés, choquant les responsables et les fidèles.

« C’est toute une communauté qui vient d’être blessée et stigmatisée alors que nous vivons en bonne harmonie dans le respect des valeurs universelles de la République », a indiqué à France 3 Mohamed Zaidouni, président du Conseil régional du culte musulman (CRCM) de Bretagne. « Notre ennemi c’est la haine, c’est l’ignorance, c'est l'instrumentalisation. »

Des condamnations nombreuses

Le préfet de Bretagne et d'Ille-et-Vilaine a condamné « très fermement cet acte. Il a échangé ce matin avec les représentants du culte musulman pour les assurer de tout son soutien ». « Les nombreuses inscriptions anti-musulmanes sur les murs de la mosquée Avicennes de Rennes sont inacceptables. Toute ma solidarité avec les musulmans de notre pays », a fait savoir le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui a promis qu'il se rendra sur place en fin de journée.*

« C'est un geste fort à l'égard de la communauté musulmane pour lequel je le remercie », a réagi auprès de Saphirnews Abdallah Zekri. « Ces attaques récurrentes contre les lieux de culte musulmans sont le fruit des discours de certains hommes politiques qui attaquent en permanence l'islam et les musulmans. Le gouvernement doit prendre des mesures fortes pour arrêter les individus qui mettent en péril le vivre ensemble », a fait savoir le président de l'Observatoire national de lutte contre l'islamophobie.

« Ces actes n'ont pas leur place en France, ils n'ont pas leur place à Rennes. Tout mon soutien aux Rennais, et particulièrement aux fidèles choqués par ces actes indignes », a aussi fait savoir la maire de la ville, Nathalie Appéré.

*Mise à jour : Depuis Rennes, Gérald Darmanin dénonce « des insultes aux musulmans et à la France ». Son message aux musulmans de France.

Un appel à la vigilance lancé aux musulmans

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a condamné « avec la plus grande vigueur » les inscriptions islamophobes. Apportant son soutien aux fidèles et aux responsables du lieu de culte, l'instance appelle les musulmans de France « à la vigilance » à l'heure où ils s'apprêtent à entrer dans le mois du Ramadan.

Lire aussi : A l’approche de Ramadan, face à la montée des actes antimusulmans, l'appel à la vigilance lancé aux musulmans de France

Le Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF) a aussi condamné ces actes avec vigueur, allant jusqu'à dénoncer « un attentat lâche et barbare » visant la mosquée. La fédération a signifié « la nécessité de rester unis dans la nation pour éviter ces actes odieux. (...) Nous devons tous agir et au plus vite pour éviter que cela se reproduise ».

Des tags islamophobes ont été retrouvées sur les murs de la mosquée Avicenne et de deux autres mosquées de Rennes en avril 2019, ce qui avait alors provoqué l'émoi des musulmans.

A l'approche du Ramadan, le ministre de l'Intérieur a appelé les préfets à renforcer la sécurité des lieux de culte.

Un homme de 24 ans, revendiquant des idées néo-nazies selon l'AFP, a été mis en examen, vendredi 9 avril, pour avoir menacé de s'en prendre à la mosquée du Mans.

Mise à jour : Les condamnations sont très nombreuses. Le Rassemblement des musulmans de France (RMF) a dénoncé, par la voix de son président Anouar Kbibech, « ces actes criminels visant des lieux de culte musulmans à la veille du mois sacré du Ramadan ». ​« Tous les lieux de culte doivent être protégés. C’est l’honneur de la République », a réagi le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

« Je suis indignée par ces mouvements extrémistes qui menacent et tentent d’intimider une partie de la communauté musulmane de France », a fait part l'activiste Latifa Ibn Ziaten. « Nous devons, croyants ou non, touchés de près ou de loin par ces menaces, dénoncer sans réserve cette haine anti-musulmans. »

Lire aussi :
Ramadan 2021 face au Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur le mois de jeûne en 12 questions
Ramadan 2021 : le délicat jeu d'équilibre des pays musulmans face au Covid-19


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Premier Janvier le 11/04/2021 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En religion à partir de certaines sources on tente de recouper et de fixer une période, de dater, par exemple on sait de anno domini (naissance de Jésus) qu'elle est une date approximative. Idem dans l'Histoire de Mahomet. Idem s'agissant de pleins d'autres personnages de l'Histoire.
Il existe de vrais faux faits en quelque sorte. Par exemple il est vrai que Mahomet ou Jésus ont été estimé par certains de leurs contemporains comme étant des imposteurs.
Certains font de cela, c'est à dire de leurs ennemis de l'époque, de rumeurs de ces époques une vérité.
C'est pour cela qu'apporter une contradiction aux haineux de notre époque est compliqué, voire quasi impossible.
On ne peut pas interdire aux lambdas, puisque ce sont eux, qui à partir de ce qu'il peut leur être donné à lire brodent ces types de récits.
Ils piochent, sélectionnent et élisent les choses qui leurs sied. Mahomet faux dieu par exemple.
Les vrais historiens quant à eux savent faire le tri.
Celui-ci était Untel. Comment savent t'ils le dire.
Parce c'est à partir de ce que l'on entend, qui l'on voit, qui l'on lit, ce que l'on connaît etc que l'on devient qui l'on est.
Comme disait l'autre, je est un autre. On nous pense.
On sait des théories belliqueuses diffusées de nos jours qu'elles sont élaborées par des militants, des idéologues.
Je ne sais pas bien comment il faut les appeler, peut être tout simplement des complotistes.
Tout ce que l'on sait c'est qu'on les reconnaît.
Comment on les reconnaît. Parce qu'ils ...  

2.Posté par Premier Janvier le 11/04/2021 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le rôle des complotistes est d'élaborer des théories.
Ceux qui les relaient ne sont pas des complotistes.
Les complotistes sont ceux qui font croire des sources qu'ils diffusent qu'elles sont vraies.
Mais les complotistes savent qu'elles sont fausses.
C'est pour cela qu'ils restent dans l'ombre, qu'ils sont inconnus.
Ceux qui les reprennent sont de pauvres bougres qui généralement y croient.
Les vrais complotistes sont toujours ceux qui restent dans l'ombre.
Ils sont des personnes qui militent pour une cause qui font croire à d'autres personnes qu'elles militent pour une cause vraie, juste.

3.Posté par Premier Janvier le 11/04/2021 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On montre du doigt les lambdas. Mais entre autre je me souviens d'institut de sondage, le milieu politique donc, puisque c'est lui qui passe la commande,
posant aux français des questions racistes.
Du type l'islam est t'il compatible avec les valeurs de la société française.
C'est là ou j'ai compris que c'est un très petit nombre de personnes qui dans un même temps des mastodontes font d'idées paumées, asociales des idées mainstream.
Et que c'est ce petit nombre de personne qui nous compromet tous.
Et tous les grands quotidiens de diffuser ça à grande échelle, ça m'avait profondément choqué. Et c'est un athée qui parle.
Pourtant on se voit lire des choses trashs depuis tout le temps. Et bien, pour moi, c'est celui-là qui a été la fois de trop.
C'est depuis lors d'ailleurs que niveau information j'ai lâché l'affaire. Depuis je ne lis plus les infos qu'en diagonale.

4.Posté par Milouda le 11/04/2021 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les bretons ne sont pas racistes. Ca vient d'ailleurs ça. Autrement un tel fait en Bretagne n'est pas possible.

5.Posté par Premier Janvier le 11/04/2021 23:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca provient de militants politiques tout ça, d'activistes.
Pour arriver à faire de quidams leurs bras armés c'est qu'ils ont un pouvoir.
Une telle puissance, arriver à faire de pauvres bougres un bras armé ne peut qu'émaner d'une organisation très élaboré, un système.
Ou bien alors c'est qu'ils auraient des méthodes suprêmes, un pouvoir prodigieux.