Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

A Jérusalem, une fatwa incite les Palestiniens à boycotter les élections municipales

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 31 Juillet 2018



A Jérusalem, une fatwa incite les Palestiniens à boycotter les élections municipales
Alors que les élections municipales à Jérusalem sont prévues de se tenir le 30 octobre prochain, un avis religieux (fatwa) a été émise lundi 30 juillet par le Haut Conseil de l’Ifta, une autorité religieuse musulmane à Jérusalem, appelant les 300 000 Palestiniens résidant dans la ville sainte annexée à boycotter le scrutin.

Pour le Haut Conseil de l’Ifta qui vise aussi bien les personnes envisageant de se rendre aux urnes ou de se présenter comme candidats, la participation au vote reviendrait à reconnaître « la souveraineté qu’Israël tente d’imposer à leur ville occupée ».

Le gouvernement et l’administration israélienne « ne vous fournissent aucun service, détruisent vos maisons, ne vous délivrent pas de permis de construire et vous imposent de fortes taxes », a indiqué cette autorité musulmane, en s’adressant aux Palestiniens de Jérusalem.

Avant le Haut Conseil de l'Ifta, l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) s’est aussi opposée à la participation des Palestiniens aux élections municipales à Jérusalem.

« A la lumière de la reconnaissance unilatérale et illégale par le président américain, Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël, la participation aux élections aidera l’establishment israélien à promouvoir le projet du "Grand Jérusalem" puisque la municipalité est une branche du gouvernement et joue un rôle complémentaire dans la mise en œuvre de son projet d’implantation coloniale et de nettoyage ethnique », a affirmé Saeb Erikat, secrétaire général du Comité exécutif de l'OLP, cité par l'agence palestinienne Wafa. Il estime que la participation aux élections des Palestiniens symbolisera le soutien envers « les politiques israéliennes visant à diminuer la présence palestinienne dans la ville ».

Lire aussi :
Le roi saoudien soutient les revendications des Palestiniens sur Jérusalem
L’Arabie Saoudite propose autre que Jérusalem pour capitale de la Palestine