Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Youcef : « Ma femme me maltraite et exige que j’assume toutes les dépenses »

Rédigé par Sabah Babelmin | Jeudi 26 Juillet 2018



Youcef : « Ma femme me maltraite et exige que j’assume toutes les dépenses »
Salam alaykum,

Je suis marié avec ma femme maintenant depuis plus de six mois. Elle est médecin et je n’arrive vraiment plus à vivre avec elle car elle privilégie tout le temps sa famille et elle ne me donne pas d’attention.

Elle ne s’occupe pas de moi, me parle très mal, me manque de respect et elle veut que je m’occupe d’elle tout le temps, que je la gâte, que je lui donne de l’argent.

On vit actuellement chez mes parents mais elle ne prend pas soin du tout de mes parents, elle reste dans sa chambre et ne leur prépare rien à manger. Mes parents très vieux s'occupent d’eux-mêmes et ne lui demandent plus rien.

Elle fait beaucoup de différence entre sa famille et la mienne. Elle prend ma carte bleue pour faire les courses pour ma famille et la sienne pour sa famille.

J’ai arrêté de travailler depuis plusieurs mois car je suis épuisé moralement.

Elle me dit toujours que j’ai le regard sur son argent, alors que je n'utilise jamais le sien. J'ai toujours fait toutes les dépenses.

Par malheur, une fois, j’ai utilisé sa carte car j’avais oublié la mienne pour un montant de 30 €. A peine rentré, elle me fait une remarque : « Alors, on profite bien… » Lors d’un voyage que j’avais entièrement financé, je lui ai juste dit de payer le taxi. En rentrant, elle m’a réclamé immédiatement l’argent qu’elle avait donné.

Nous allons avoir une fille et je ne sais plus quoi faire pour m’en sortir.

Je préfère rester loin d’elle qu'avoir encore plus de problèmes. Je suis quelqu’un de sincère qui ne compte pas, mais je ne la comprends pas.

Mes parents nous ont dit de partir de la maison si ça peut régler nos problèmes et si on peut être plus heureux mais je ne veux pas les laisser tout seuls à cet âge-là.

Elle fait toutes les prières mais n’a aucune empathie, aucun respect. A quoi servent ses prières ? J’aurai besoin de vos conseils svp.

Merci beaucoup.
JazakAllah
Youcef

Sabah Babelmin, psychothérapeute

Cher Youcef,

Il ressort à la fois beaucoup d’immaturité et de culpabilité de ce nous apprenons à travers votre lettre.

« Je suis marié depuis plus de six mois à ma femme, médecin », écrivez-vous dès les premières lignes. C’est très frappant que ce soit la première chose que vous énoncez ! Auriez-vous un complexe par rapport à votre femme ? Éprouvez-vous de la rivalité, de la jalousie ? Beaucoup d’hommes n’acceptent pas, ou difficilement, que leur femme gagne plus qu’eux ou ait un niveau intellectuel plus élevé. Est-ce votre cas ?

Six mois, c’est très court pour vivre déjà ce que vous vivez. Ce devrait être encore la lune de miel mais ce que vous décrivez loin d’être paradisiaque… Comment vous êtes-vous rencontrés ? Est-ce un mariage de raison ? Est-ce via un site de rencontres ? J’ai l’impression que vous ne vous connaissez pas du tout. Avez-vous discuté des questions cruciales que vous évoquez : la répartition des dépenses, la gestion de l’argent, la gestion de vos parents âgés, la répartition des tâches ménagères ?

Faire partager à sa jeune épouse la maison de ses parents et s’attendre à ce qu’elle soit à leur service, alors qu’elle a un métier très stressant et très prenant ne semble pas très responsable…

Par ailleurs, vous semblez n’avoir pas beaucoup d’intimité ? Que chacun est concentré sur sa propre famille, son travail pour éviter de rencontrer l’autre ?

Vous vivez actuellement chez vos parents, dites-vous, comme si c’était normal ! Pourquoi vivez-vous chez eux ? Peut-être est-ce sa manière de vous faire payer cela ? Quel âge ont vos parents ? Quel âge a votre femme ? Une jeune femme a besoin de vivre loin de sa famille et de sa belle-famille pour s’épanouir dans son couple et vivre sa vie indépendamment des deux familles.

Je ne pense pas que ce soit une question de moyens, car vous en avez apparemment tous les deux, mais une question de maturité psychologique.

Pourquoi ce serait à elle de s’occuper de vos parents ? N’avez-vous pas d’autres sœurs et frères ? Une femme de ménage ? Lui avez-vous expliqué cela avant le mariage ? Si oui, s’est-elle engagée à le faire ?

Pourquoi avez-vous le sentiment qu’elle vous manque de respect ? Pourquoi cette maltraitance ? Qu’en est-il des devoirs et obligation d’un mari envers sa femme et d’une femme envers son époux ? Qu’en est-il de la tendresse ? De l’amour ? De l’entraide, est-ce qu’on se met avec quelqu’un pour vivre en harmonie et trouver un terrain d’entente ou pour le maltraiter et vivre chacun isolé dans sa tour d’ivoire ?

A travers vos propos, vous semblez vous être mis dans une situation de victime, où vous attribuez la cause de tous les problèmes à votre femme. Or, dans un couple, les deux partenaires sont coresponsables des conflits et de tout ce qui advient. Ils doivent assumer leur part de responsabilité pour trouver des solutions, faire des compromis, sinon le mariage est voué à l’échec.

ll semble qu’il y a une grande fusion-confusion dans tout ce que vous racontez. Votre femme ne se sent pas chez elle et cela doit être très compliqué à gérer, pour vous, vos parents et elle-même. Dans votre témoignage, on ne sent pas de respect ni d’intimité, mais beaucoup de frustrations génératrices de maltraitance et de désamour.

Pourquoi restez vous ensemble ? Est-ce vraiment un mariage ou une colocation où chacun doit pourvoir pour lui-même et sa famille ? Où est l’amour, l’entraide, la compassion entre deux époux ?

Youcef : « Ma femme me maltraite et exige que j’assume toutes les dépenses »
Prendre la fuite alors que votre femme est aujourd’hui enceinte ne sert à rien, cela contribuerait juste à creuser le fossé entre vous. Il me semble qu’il est temps de grandir et de prendre votre destinée en main.

Il me semble que votre femme ressent aussi beaucoup de frustration, de déception et elle se venge à sa manière, en vous maltraitant, en ignorant vos parents, en ne vivant pas une vie de femme épanouie et heureuse. Il me semble qu’elle éprouve, tout comme vous, beaucoup de colère mais, au lieu de vous confronter et de vous dire ce qui ne va pas, elle agit comme une adolescente, en protégeant son argent et en exigeant de vous de la gâter de lui payer des choses, ou en restant dans sa chambre, donc en s’isolant, et en vous traitant comme un étranger car elle doit se sentir étrangère dans la maison de vos parents.

Elle doit être malheureuse et seule dans sa souffrance, car, croyez-moi, une femme heureuse n’agirait pas de la sorte ! Elle ne se sent pas à sa place, vous lui donnez une place qui ne lui convient pas.

Trouvez un logement indépendant et discutez ouvertement de tous ces problèmes avec votre femme. Qu’en pensez-vous ? Peut-être, aussi, allez vous faire aider par un professionnel pour comprendre ce qui se joue pour vous ? C’est très important d’aller voir un professionnel pour pouvoir mettre à plat cette situation, dire tous les deux ce que vous avez sur le cœur, et décider soit de bâtir une relation harmonieuse et offrir à ce bébé à venir une vie paisible et sécurisée, soit de vous séparer. Bon courage.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com