Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

#Voyageavecmoi, une campagne contre l’islamophobie en France

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 9 Janvier 2015



#Voyageavecmoi, une campagne contre l’islamophobie en France
Quelques heures après l’attaque terroriste perpétrée à Charlie Hebdo, le hashtag #voyageavecmoi (et sa version allégée #VAM) a été lancé en France sur les réseaux sociaux, en signe de solidarité, pour prévenir une vague d’islamophobie.

Objectif : proposer aux musulmans qui ne se sentiraient pas en sécurité dans les transports de les accompagner. En utilisant le dit hashtag, les internautes peuvent signaler sur le réseau les signes distinctifs qu’ils prévoient d’adopter (écharpe, bonnet, badge…), et préciser quelle ligne de bus, métro ou RER ils empruntent. D’autres peuvent aussi coller un panneau « Voyage avec moi » ou #VAM sur leur sac.

C’est une comédienne, Amandine Gay, qui la première a twitté ce #voyageavecmoi, sur le modèle du hashtag #Illridewithyou lancé par des Australiens suite à la prise d’otage à Sydney survenue en décembre dernier. « Demain, vous prendrez les transports en commun, dites aux musulman.e.s qu'il les ne sont pas seul.e.s », a envoyé la jeune femme via Twitter.

La comédienne est persuadée qu’une vague d’islamophobie va se déclencher en France. « Hier, plusieurs musulmanes ont été attaquées dans les transports en commun », a-t-elle affirmé à La Presse.

« Je ne suis pas surprise, ça fait un moment que le climat (social) est mauvais en France, dit Amandine Gay, une militante anti-raciste. La vague d'islamophobie a commencé avant les événements d'hier. Ça fait un an que des femmes voilées se font agresser dans la rue », a-t-elle rappelé.

Lire aussi :
Valls : la France en guerre contre le terrorisme, pas contre l’islam
Attentat contre Charlie Hebdo : les appels fermes à l’unité nationale
Attaque contre Charlie Hebdo : l’unanimité des musulmans face à l’horreur
Charlie Hebdo : Mourad Hamyd, le faux troisième suspect innocenté
Des mosquées attaquées après l'attentat contre Charlie Hebdo




Loading