Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Vers la création d’une banque islamique dans la zone économique Afrique de l'Ouest

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 11 Mai 2018



Vers la création d’une banque islamique dans la zone économique Afrique de l'Ouest
L’Institut africain de finance islamique (AIIF), par la voix de son patron Mohamed Lamine Mbacké, a annoncé, lundi 7 mai, la création prochaine de la première banque islamique au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), dans son discours d’ouverture de la 5e édition du Forum international sur la finance islamique, à Dakar, intitulée cette année « Pays du Golfe-Afrique de l’ouest : le pont des investissements directs ».

« Au-delà de la formation et du forum, l’AIIF a d’autres projets dans le cadre de la finance islamique. À cet égard, l’AIIF a le plaisir de vous annoncer, M. le président de la République (Macky Sall, au Sénégal, ndlr), la création imminente d’une banque islamique par l’UEMOA dans le cadre de son partenariat avec un groupe d’experts disposant de plusieurs années d’expérience en finance internationale », a-t-il indiqué. Selon toujours le numéro 1 de l’AIIF, cette création relève d’une « initiative privée » soutenant la volonté du gouvernement à « bâtir une industrie financière islamique ».

Mohamed Lamine Mbacké, a également annoncé « le lancement du premier fonds d’investissement, conforme avec la charia, en Afrique de l’ouest, en partenariat avec Impactis Capital, une banque d’affaires ». Parallèlement, un « projet de création d’une transition de microfinance islamique au capital d’un milliard de FCFA avec des partenaires turcs et sénégalais » est aussi annoncé.

L'UEMOA compte huit Etats membres que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Lire aussi :
Finance islamique : l'émission d'un gros sukuk annoncé depuis Londres par la BID
La finance islamique en 2016 sera au service du développement des économies africaines[