Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Une enquête ouverte contre Éric Zemmour pour « provocation publique à la haine ou la violence »

Rédigé par Benjamin Andria | Mardi 1 Octobre 2019 à 14:50

           


Une enquête ouverte contre Éric Zemmour pour « provocation publique à la haine ou la violence »
Le parquet de Paris a annoncé, mardi 1er octobre, l’ouverture d’une enquête pour « injures publiques » et « provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence », après le discours xénophobe et islamophobe prononcé par Eric Zemmour lors de la « convention de la droite » organisée par Marion Maréchal Le Pen.

Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a indiqué, pour sa part, a l'AFP avoir reçu près de 400 saisines liées à la diffusion du discours en direct par LCI, qui a choqué bien des téléspectateurs et des internautes.

L'Observatoire national contre l'islamophobie a salué la décision du parquet de Paris.*

Lire aussi :
Les journalistes du Figaro veulent l'éviction d'Eric Zemmour
Une convention de la droite pour banaliser la haine contre l’islam et fantasmer sur le « grand remplacement »




Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 05/10/2019 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Les théories sont des principes autrement on appellerait ça la science.
Elles ne peuvent etre ni prouvées ni etre démenties."

Alors là mon cher vous tombez mal: le scientifique est précisément défini par ce qui "peut" être contredit. Prenez le poétique, ou le religieux: qui les contredit ?
Seul le discours rationnel factuel, assez rationnel pour exposer explicitement et de lui même ce qui pourrait l'invalider peut prétendre à la vérité, une vérité provisoire d'ailleurs, tant qu'elle n'est pas démentie. Le vrai est donc ainsi la suspension provisoire et discutée du faux. En plus ça pourrait vous plaire.

Cela décrit le "scientifique" au sens moderne, disons la théorie de Karl Popper, peu ou prou la référence en la matière.

Il y a donc moyen d'échapper à votre terrible scepticisme, d'ailleurs basé sur une désespérance: croyant à tort qu'on ne peut rien démentir, vous tombez dans le flou...

20.Posté par Mythopasmytho le 02/10/2019 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi des thèmes comme celui des religions, des origines, des nations etc, (des thèmes qui ne sont pas réels mais pensés) peuvent t-ils engendrer le racisme. Parce que philosophie, présent, politique etc, les valeurs ou consciences qui nous structurent et sur lesquelles on se base ne le sont pas davantage (un réel). Elles sont une illusion.
Elle ne peuvent ni etre vues, touchées, entendues, sues, connues..
Elles sont ce dont on parle mais dont ne peut rien en dire.
Notre problème n'est pas tant la diversité du monde, mais surement plus la conscience que nous avons de n'etre qu'une illusion. Vous savez comme dans la chanson du groupe Téléphone. Juste une illusion.

19.Posté par Mythopasmytho le 02/10/2019 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pardon mais si.
Les théories sont des principes autrement on appellerait ça la science.
Elles ne peuvent etre ni prouvées ni etre démenties.
Ce qui existe et le réel sont deux notions différentes.
Tout ce qui est réel existe. Tout ce qui existe n'est pas réel. Tout ce qui est réel n'est pas vrai. Tout ce qui est faux est vrai…
Nous sommes dotés de sens, ouie, touché etc...
Ils permettent la perception qui sert à conceptualiser le réel.
Pour prendre un thème, la critique, on se fait une idée (en lisant, en parlant, en regardant, en entendant, on utilise aussi ses sens, sensibilité, gouts etc et meme humeur.
Ce que l'on dit et qui l'on est peuvent donc etre deux choses différentes.
Pour prendre un livre. Disons le code pénal. Je ne connais rien de la législation mais je m'autoproclame critique de tous les codes pénaux qui peuvent exister dans le monde. Absurde non!
Qui plus est action inutile pour moi meme, sans intérêt pour autrui, sans fondement…
Seul le fait d'avoir une influence meme en ne connaissant rien aux choses est aujourd'hui un critère.
L'influence. Tout est là.
D'où le fait que l'on puisse se retrouver avec quantités d'ahuris élus légitimes dont le but n'est pas le débat mais un sujet tout autre, l'influence.
Influence acquise avec des arguments très simples.
On est passé de ce n'est pas qui l'on est qui compte mais ce que l'on dit. Avoir quelque chose à dire donc.
A, ce n'est pas ce que l'on dit compte mais comment on le dit. Il faut parler de tout à tout le monde. ...  

18.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 01/10/2019 23:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'accord avec presque tout. Pas avec votre truc sur ni prouvé ni démenti: une théorie peut toujours au contraire être contredite...

Et puis Zemmour hésite sur le politique, il veut savoir s'il peut être tribun. Je suis d'accord avec vous (sans doute) que non, mais bon...

Je note que vous reprenez exactement ce que dit Zemmour et c'est le noeud de son discours, d'ailleurs: les blancs ayant colonisé l'Afrique, l'Afrique se venge. Au nom d'un passé dommageable, mais aujourd'hui terminé (et au combien) on veut pareil dans l'autre sens, et c'est exactement ce que Zemmour annonce !!!

D'où les accusations dont il fait l'objet, mais qui ne sont en fait que celles de Franz Fanon dont il est l'équivalent de l'autre coté de la barrière, et en parlant du futur. Il me semble que c'est ce que vous pressentez et exprimez, quelque part: je me trompe ?

17.Posté par Mythopasmytho le 01/10/2019 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne critique pas la France, je critique son régime, ses lois.
Je ne critique pas des croyants, je critique leur confession.
Je ne critique pas les homosexuels, je critique leur sexualité.
Je ne critique pas les socialistes, je critique un parti.
Je ne critique pas les femmes, je critique le féminisme…..

16.Posté par Mythopasmytho le 01/10/2019 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est-ce que l'on peut critiquer et qui, tout et tout le monde (mon œil), liste pré établie.
J'ai tapé dans la caisse. Je ne suis pas la république je suis une personne.
Je branle rie,. Je suis la république, je suis nommé, je suis élu.
Quand ça m'arrange je ne suis pas la république.
Je deviens la république, je ne suis plus une personne lorsque les critiques m'incommodent.
Les personnes (au hasard les musulmans) et les valeurs ou dogmes (au hasard l'islam) se mettent à devenir l'un ou l'autre selon que ça arrange.
Ils sont inter changeables. Il y en a donc marre de ces prétendus contraires. .

15.Posté par Mythopasmytho le 01/10/2019 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La liberté de critiquer le judaisme est un droit, l'incitation à la haine des personnes est un délit.
Une phrase sans queue ni tete.
Ce sont les contenus des propos qui compte et pas le fait d'élever la "critique" au rang de sacralité puisque tout peut se critiquer meme la gueule du voisin ou sa seule présence.
Un deux de QI suffit à faire un politicien, il y en a marre des phrases passe partout à la con.

14.Posté par Mythopasmytho le 01/10/2019 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La liberté de critiquer la république est un droit, l'incitation à la haine des personnes est un délit.
J'ai transposé mais voilà le type de réaction, de commentaire émanant du politicien qui nous est donné à lire.
Je recevrai la semaine prochaine des associations bla bla bla…..
Bref, une posture sans queue ni tete.

13.Posté par Mythopasmytho le 01/10/2019 20:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On peut constater qu'il y a quasi pas de réactions politiques. Ils rasent les murs.
Pas mieux du coté des patrons de presse, ils le font dire à leurs larbins, leurs employés. Genre c'est nous mais c'est pas nous. Nous sommes chez nos employés.

12.Posté par Mythopasmytho le 01/10/2019 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous savez ce que je crois.
On ne lui en veut pas pour ce qu'il dit, la république n'en pense pas moins (traduire et comprendre médias, influenceurs, sondages, tout ce qui sert le bout de la chaine, le politique) mais on lui en veut parce qu'il déballe, parce qu'il dit les vraies mentalités.
Les autres sont tout aussi racistes, mais ils ont des scrupules à entacher république et blanchité.
C'est d'ailleurs le meme principe s'agissant du racisme le plus abouti qui a sévi en Europe.
Ca c'est passé en Europe. Le blanc est entaché.
Il a fait subir à l'Europe ce qu'il a fait subir à des Africains.
Le blanc commettant invasion, racisme et massacre en Europe est une abomination.
Le blanc commettant colonisation, racisme et massacre en Afrique, ça compte avec le mobilier.

11.Posté par Mythopasmytho le 01/10/2019 20:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je préfère largement un Zemmour à un Hollande.
Des gens qui assument. Trash mais cash, plutôt que ceux qui tortillent du fion, qui n'en disent pas moins en usant de contorsion.

10.Posté par Mythopasmytho le 01/10/2019 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
François. Humanisme, civilisation, universalité, démocratie, liberté, laicité, quantité de mots ont servi et servent encore aujourd'hui le politique.
Ce ne sont donc pas les mots en eux memes dont il faut débattre puisqu'ils servent tous les camps quels qu'ils soient mais de ce que l'on met derrière les mots.
Républicanisme (liberté) ou laicité (séparation) n'ont pas de définitions précises par exemple. Juste un descriptif. Les maux viennent des mots surement plus que d'autre chose.

9.Posté par Mythopasmytho le 01/10/2019 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Les autres il faut voir". Quels autres. Rien compris.

8.Posté par Mythopasmytho le 01/10/2019 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assimilation, mot pour dire similitude.
On a longtemps dit intégration puis on est passé au terme assimilation chez les politiques de tout bords.
Il m'est avis que Zemmour n'est qu'un bouc émissaire car il ne dit rien de moins que ce que l'on dit depuis toujours. De façon moins trash mais il ne dit rien de moins que ce que l'on dit depuis toujours.
Assimilation, similitude égale républicanisme (liberté)
Et par extension, son contraire égale menace.

7.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 01/10/2019 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si vous vous proclamez (et il semble que vous le fassiez) ennemi de toute censure et partisan de la liberté totale d'expression et bien vous avez entièrement raison et je vous en félicite.
Je suis encore d'accord avec le point 2 ! Les autres, il faut voir.

1 2