Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


Sur le vif

USA : une célébration interreligieuse pour dire non à la haine antisémite à Colleyville

Rédigé par Lionel Lemonier | Mercredi 23 Février 2022 à 11:25

           


USA : une célébration interreligieuse pour dire non à la haine antisémite à Colleyville
Un mois après une prise d’otage à caractère antisémite pendant laquelle un rabbin et trois membres de la congrégation juive de Colleyville, au Texas, ont été détenus dans une synagogue par un forcené armé, les représentants de toutes les communautés religieuses s'étaient donné rendez-vous, lundi 21 février, pour témoigner de leur solidarité au cours d’une cérémonie interreligieuse.

La célébration était d’autant plus nécessaire, note la chaine 5NBC DFW, que les jours précédant l’événement, des tracts antisémites avaient été déposés sur les seuils et les pelouses à travers la ville. Organisée avant la découverte de ces documents racistes, la célébration a été l’occasion pour les personnes présentes de témoigner d’un fort sentiment de sympathie ainsi que de leur soutien.

Richard Newton, le maire de Colleyville, a dénoncé un acte qui s'inscrit selon lui dans le cadre d'une campagne haineuse coordonnée sur tout le territoire américain dans la mesure où des tracts similaires ont été retrouvés à Garland, une autre ville du Texas, à San Francisco en Californie, à Denver dans le Colorado, et à Miami en Floride.

« Je suis triste que des individus aient décidé de nous imposer leur intolérance ici, à Colleyville. Ces opinions racistes ne sont pas représentatives du point de vue des habitants de notre ville. Les citoyens de Colleyville ont toujours choisi de se respecter et d’être solidaires les uns envers les autres. Sans faire de différence entre leur religion ou leur culture », a-t-il déclaré.

Charlie Cytron-Walker, le rabbin de la communauté juive pris en otage un mois plus tôt, a témoigné de l’importance du rassemblement interreligieux. « Si nous étions seuls contre le racisme, ce serait beaucoup plus pénible pour nous. Le fait d’avoir reçu un grand nombre de soutiens est très important. C’est exactement ce dont une congrégation a besoin face au racisme », a-t-il précisé.

La police locale et le FBI se sont emparés de l’affaire. « Les tracts antisémites et affirmant la suprématie de l’homme blanc ont été déposés en une nuit. Il s’agit d’un crime raciste qui ne semble pas viser Colleyville particullièrement », ont-ils confirmé. Selon le site communautaire JNS, ces documents semblent plutôt liés aux actions de groupes antisémites dont l'objectif est d'accuser les juifs d'être responsables de la pandémie de coronavirus. Des membres de la ligue de défense Goyim, une association violemment antisémite, seraient impliqués.

Lire aussi :
Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « antisémtisme »
USA : les musulmans solidaires des juifs après la prise d'otages dans une synagogue du Texas