Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

USA : un pasteur islamophobe arrêté avant de brûler le Coran

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 12 Septembre 2013



Le pasteur islamophobe Terry Jones a été arrêté par la police mercredi 11 septembre. Lui qui avait annoncé son intention de brûler 2 998 Coran pour chaque victimes des attentats du 11-Septembre n’aura pas eu le temps de passer à l’acte.

Le pasteur de 61 ans a été incarcéré à Mulberry, en Floride, et inculpé pour transport illicite de carburant et détention d'arme à feu. Il a été interpellé en compagnie d'un autre pasteur, Marvin Sapp, qui conduisait le pick-up dans lequel ils se trouvaient au moment de leur arrestation vraisemblablement quelques minutes avant leur passage à l'acte. Au moment de leur arrestation, leur véhicule tirait une remorque chargée d'un grand grill-barbecue rempli d'exemplaires de Coran imbibés de kérosène. Tous les deux ont été inculpés pour transport illicite de carburant. Terry Jones est également inculpé pour détention d’armes à feu et Marvin Sapp pour enregistrement invalide de sa remorque.

A l’occasion du 12e anniversaire du 11-Septembre, Terry Jones avait annoncé son intention de brûler en l’honneur de chaque victime de cette tragédie, un Coran. Le fondateur du mouvement islamophobe « Stand Up America Now » avait déjà brûlé des exemplaires du Livre sacré en mars 2011 et avril 2012. Son premier autodafé avait alors déclenché des violences meurtrières en Afghanistan. Inquiets qu'un tel scénario se répète, les autorités américaines avaient décidé d'interdire la manifestation au cours de laquelle il projetait de brûler le Coran. Mais face à sa détermination, ils ont dû l’arrêter. Une décision qui ravir les musulmans agacés par les provocations de Terry Jones.

Lire aussi :
USA : un pasteur islamophobe projette de brûler 2998 Coran
Etats-Unis : le pasteur Terry Jones brûle encore le Coran
11 septembre : un pasteur appelle à l'autodafé du Coran
Coran : le livre saint jugé « coupable » par un pasteur américain intégriste
Islamophobie : l’internaute qui a brûlé un Coran jugé