Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Tollé autour du voile d'une ministre suisse en Iran

| Mercredi 19 Mars 2008



Le voile porté par la très féministe ministre suisse des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey durant sa récente visite en Iran a suscité un tollé à Berne où politiques et médias l'accusent d'avoir abandonné la cause des femmes.photo de la ministre portant un long voile blanc aux côtés du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, tout sourires, s'étalait dans la presse suisse mercredi, deux jours après la rencontre à Téhéran entre les deux dirigeants.

«Comme une femme soumise !» titrait en une le quotidien populaire Le Matin, qui, dans un éditorial, se demandait pourquoi la ministre «se couche à plat ventre devant un tyran mal rasé».A son retour à Berne, Mme Calmy-Rey s'est justifiée devant la presse en déclarant: «On m'a toujours dit que lorsque l'on est invité, on respecte les coutumes locales».

Mais plusieurs députées ont critiqué sa tenue, à l'instar de Maria Roth-Bernasconi, qui estime que «le voile reste un signe de soumission de la femme». «C'est très gênant que notre ministre ait fâché les féministes iraniennes. Nous devrions plutôt les soutenir», a-t-elle déclaré, selon la Tribune de Genève.

Mme Calmy-Rey s'est fait remarquer ces dernières années en soutenant la promotion des femmes au sein de son ministère et en se refusant à parler de «droits de l'homme» mais plutôt de «droits humains».

La ministre a assisté durant sa visite en Iran à la signature d'un accord gazier entre les deux pays, qui a été vertement critiqué par les États-Unis et Israël.





Loading