Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Suède : une musulmane obtient gain de cause pour son refus de serrer la main à un employeur

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 17 Août 2018



Suède : une musulmane obtient gain de cause pour son refus de serrer la main à un employeur
Une jeune femme de 24 ans a obtenu gain de cause, mercredi 15 août, devant la justice suédoise après qu'un entretien d’embauche pour un poste de traducteur à Uppsala ait tourné court pour elle. L’employeur avait discrédité d’office Farah Alhajeh après qu’elle ait refusé de lui serrer la main.

Au moment de passer un entretien pour le poste de traducteur, l’employeur lui avait tendu sa main, mais elle a refusé de la lui serrer en invoquant des raisons religieuses, et l’a salué simplement en posant sa propre main sur son cœur. Peu ravi de ce comportement, l’employeur a tout de suite mis fin à l’entretien sans donner à la jeune femme l’occasion de faire ses preuves. Farah Alhajeh avait alors saisi le tribunal pour discrimination.

Si les avocats de l’employeur ont invoqué l’obligation de traiter hommes et femmes de manière égale en Suède, la défense de la plaignante a insisté sur le fait qu’elle a toujours eu pour habitude de saluer ainsi les gens, hommes et femmes, par respect au principe de traitement égalitaire mais aussi pour rester en accord avec sa foi.

Après délibération, le tribunal a donné raison à la jeune femme, statuant que, dans le cadre professionnel, la salutation ne devrait pas se résumer à une poignée de main, car cela exclurait d’office les personnes refusant de serrer la main. Les juges ont ainsi condamné l’employeur à 3 800 euros d’amende.

La jeune femme a confié que « l’argent n’a jamais été important. Cela n’a aucune importance. Mais j’avais raison, c’est ça l’important pour moi. J’espère ainsi donner de l’espoir aux autres musulmans qui connaissent la même situation et estiment qu’il est inutile de continuer », a déclaré la jeune femme, satisfaite de la décision.

Lire aussi :
Suède : le droit de diffuser l’appel à la prière accordé à une troisième mosquée