Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Six mois de prison ferme pour le recteur de la mosquée de Nanterre

Rédigé par La Rédaction | Mardi 12 Juin 2012



Le verdict concernant le recteur de la mosquée de Nanterre est tombé. Mohamed Boudjedi a été condamné, mardi 12 juin, à 18 mois de prison dont six mois ferme pour abus de confiance après avoir détourné plus de 20 500 euros de dons de fidèles par le tribunal correctionnel de Nanterre. Il a également été reconnu coupable de blanchiment de fraude fiscale de 2006 à 2008 pour un montant évalué à 240 000 euros et devra verser une amende de 50 000 euros.

Le recteur a toutefois été relaxé pour le chef d’inculpation d'abus de confiance commis au préjudice de la mosquée de Paris car un doute persistait sur la destination des 26 678 € qu’il aurait perçus.

Ce jugement fait suite à la comparution du recteur de la mosquée de Nanterre, jeudi 10 mai, au tribunal correctionnel de Nanterre pour « abus de confiance » et « blanchiment de fraude fiscale ». La procureure Sophie Lacote avait mentionné des « contradictions » dans les déclarations de l’imam, également président de l'Association islamique des religieux de Nanterre (AIRN) qui, selon elle, n’avait « pas différencié ses finances personnelles et la cause qu’il sert ».

Mohamed Boudjedi s’était défendu de n’avoir jamais détourné de l’argent en expliquant que sa trésorerie importante correspondait au paiement de cours d'arabe et de soutien psychologique donnés à ses fidèles. Ces arguments n’auront pas convaincu la justice.

L’homme n’en a pas fini avec la justice. Il est mis en cause dans une autre affaire de détournements présumés de plusieurs dizaines de milliers d'euros suite à une plainte déposée par l'Etablissement public d'aménagement Seine-Arche (Epasa) à Nanterre. Elle fait suite à l’interruption de construction de la mosquée Emir-Abdelkader en raison de détournements de fonds publics présumés par Novolis, l'entreprise en charge de la construction de l’édifice.

Lire aussi :
Le recteur de la Mosquée de Nanterre face à la justice
Le recteur de la mosquée de Nanterre devant le tribunal
Gennevilliers : querelle de minarets autour de la fermeture de la mosquée du port