Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 


 


Sur le vif

Séparatisme : Darmanin veut l'exclusion de trois fédérations musulmanes des assises de l’islam de France

Rédigé par | Mercredi 31 Mars 2021 à 20:05

           


Séparatisme : Darmanin veut l'exclusion de trois fédérations musulmanes des assises de l’islam de France
Les prochaines assises territoriales de l’Islam de France se tiendront sans le Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF), la Confédération islamique Milli Görus (CIMG), dans la tourmente face à la polémique entourant la mosquée de Strasbourg, et l’association Foi & Pratique. C'est du moins la demande du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, faite aux préfets, appelés à organiser « prochainement » des « assises territoriales avec les acteurs de l’islam », à l'image de celles organisées en 2018 mais sans ces trois fédérations.

« Nous vous demandons de ne pas inviter aux assises territoriales avec les acteurs de l'islam de France que vous organiserez prochainement les fédérations ou structures affiliées qui ont explicitement refusé d'adhérer aux principes posés par la charte », a écrit le ministre dans une lettre adressée aux représentants de l'Etat mercredi 30 mars.

En janvier, les fédérations ont choisi de ne pas signer la charte des principes pour l’Islam de France auquel s'attache le gouvernement et le président de la République. Une opposition qu'elles ont motivé mais que des fédérations refusent d'entendre, participant ainsi à l'implosion du Conseil français du culte musulman (CFCM).

Lire aussi :
Mohammed Moussaoui : « Le CFCM des fédérations est arrivé à son terme »
Conseil des imams : pourquoi trois fédérations au CFCM ne signent pas la charte des principes pour l'islam de France




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Premier Janvier le 01/04/2021 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis nul en religion. Je n'y comprend rien. Mais je n'aime pas du tout la posture d'exclusion, d'interdit.
L'interdit n'est pas vendeur aussi comme au marché on tache d'attirer le chaland.
Il est beau mon islam. Qui n'en veut. Lol.
Parmi les prétendants, la république cette coquine d'élire ceux qui lui sied.
Il est beau mon islam. Il est frais. Il a l'oeil vif, il est frais de ce matin. Qui n'en veut.
Heu! Ben personne. Lol.

2.Posté par Premier Janvier le 03/04/2021 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui n'en veut. Personne. C'est le contraire. Une foule de personnes en veut. Les courtisans. J'avais oublié les courtisans.

3.Posté par Premier Janvier le 03/04/2021 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je trouve qu'exclure les branches qui divergent. Leur signifier une approbation ou le contraire une désapprobation est inconvenant.
Tandis que ça veut faire neutre, ça fait en vérité politico-religieux. Puisque c'est émettre un avis et donc se mêler du religieux.

4.Posté par Premier Janvier le 03/04/2021 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Celui-là oui. Celui-ci non.
Pourtant même une plume dans le derrière on ne devrait pas émettre d'avis.
Autrement c'est que l'on est un Etat politico-religieux.

5.Posté par Premier Janvier le 03/04/2021 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je veux corriger mon dernier commentaire.
Trucider. torturer. Des trucs vraiment trash, bien sur non.
Mais de principes originaux, voire rigides, j'ai compris qu'il s'agissait de cela.
Mariages et conneries de ce type.
Des trucs dont personne n'a rien à foutre quoi.

6.Posté par Rachida le 03/04/2021 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La France a toujours été un Etat politico-religieux. Des rois chrétiens aux colonies elle a toujours louché sur les religions. Jamais elle ne s'en est séparé, c'est un fantasme. Elle ne l'a jamais perdue de vue, comme une soeur siamoise elle ne s'en ait jamais séparée.