Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Roms : LICRA et SOS Racisme contre Le Pen père, pas contre Valls

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 19 Décembre 2013



Les Roms « volent naturellement comme les oiseaux ». Pour ces propos tenus en septembre dernier à l'université d'été du Front national à La Baule (Loire-Atlantique), Jean-Marie Le Pen a été condamné à 5 000 euros d'amende, jeudi 19 décembre.

Le président d'honneur du Front national, également député européen, a été déclaré coupable d'injure publique envers un groupe de personnes en raison de son appartenance à une ethnie. Le parquet avait requis deux mois de prison avec sursis mais l’avocat de Jean-Marie Le Pen, Me Wallerand de Saint-Just, a fait valoir qu’il s’agissait « d'humour ».

Ses propos publics nauséabonds sur les Roms en a précédé d’autres. Lors de son passage à Nice en juillet, Jean-Marie Le Pen avait notamment qualifié la présence de Roms dans la ville d'« urticante » et « odorante ».

Mais le sentiment anti-Roms traverse tout l’échiquier politique. Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié des peuples (MRAP) a déposé plainte contre Manuel Valls, pour avoir dit des Roms qu'il s'agissait de « populations qui ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres et qui sont évidemment en confrontation » avec les locaux et qu’ils « ont vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie ».

La Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) et SOS Racisme, que la proximité avec le PS n'est plus à démontrer, ont porté plainte contre Jean-Marie Le Pen pour avoir assimilé les Roms à des « oiseaux » mais n'ont pas souhaité se joindre au MRAP contre le ministre de l'Intérieur. Deux poids, deux mesures sans conteste.

Lire aussi :
Le nécessaire dialogue avec les musulmans, boucs émissaires en Europe
Le Pen dénonce la présence « urticante et odorante » des Roms (vidéo)
Le cirque médiatique de Marine Le Pen devant un camp rom
Roms : le MRAP dépose plainte contre Manuel Valls
Roms : le Défenseur des droits met en cause l’Etat
Les Roms hors de France ? Hollande soutient Valls
Roms : Estrosi poursuivi pour « incitation à la haine raciale »