Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Qui est Sara Iftekhar, la première candidate à porter le voile en finale de Miss Angleterre ?

Rédigé par Benjamin Andria | Mercredi 5 Septembre 2018



Qui est Sara Iftekhar, la première candidate à porter le voile en finale de Miss Angleterre ?
Fait inédit dans l’histoire de Miss Angleterre, une jeune femme voilée arrive en finale du concours de beauté 2018. Il s’agit de Sara Iftekhar, une étudiante en droit de l’université de Huddersfield, déjà couronnée Miss Huddersfield 2018.

Tout juste âgée de 20 ans, la jeune Britannique de confession musulmane, qui porte un voile laissant tout de même apparaître des mèches (bien différent du hijab classique couvrant l'ensemble des cheveux), s’est tenue, mardi 4 septembre, aux côtés de 49 autres candidates pour disputer le titre de Miss Angleterre 2018. A l'issue de la soirée, le titre a été remporté par Miss Newcastle Alisha Cowie mais la présence de Sara Iftekhar à ce stade de la compétition a fait sensation dans le pays au point d'éclipser la véritable gagnante.

La militante fémIniste Iqra Choudhry a ainsi souligné auprès du quotidien The Independent que sa présence « devrait être salué par la communauté musulmane et par les femmes en général », car il « change la perception sur les femmes portant le voile ».

Témoignage de la grande détermination de Sara Iftekhar, elle a créé sa propre entreprise de mode à 16 ans. Elle a également lancé une opération de collecte de fonds via la plateforme de crowdfunding GoFundMe afin de venir en aide aux enfants démunis à travers le monde dans le cadre du programme Beauty with Purpose.

« Si je veux me couvrir et m’habiller de manière pudique, pourquoi cela devrait poser problème ? » a soulevé Sara Iftekhar peu après sa nomination en finale auprès de la BBC. « Je participe à Miss Angleterre 2018 pour montrer que la beauté n’a pas de définition », s’est-elle exprimée sur son compte Instagram, avant d’ajouter que « chaque personne est belle à sa manière, indépendamment de son poids, de sa race, de sa couleur ». Elle a exprimé sa « reconnaissance » en inscrivant le terme « Al Hamdullilah » (Merci Allah) sur un post.