Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Politique

Présidentielle 2022 : un nouveau duel Macron - Le Pen à l'affiche, Mélenchon échoue aux portes du second tour

Rédigé par Lina Farelli | Dimanche 10 Avril 2022 à 21:00

           

Fin du suspense. Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont été de nouveau plébiscités par une majorité d'électeurs qui ont participé au premier tour de l'élection présidentielle 2022. Jean-Luc Mélenchon échoue au pied du podium tandis que les candidats des partis historiques de droite et de gauche ont pris une claque.



Présidentielle 2022 : un nouveau duel Macron - Le Pen à l'affiche, Mélenchon échoue aux portes du second tour
A l'issue d'une campagne électorale secouée par la guerre en Ukraine, le verdict des urnes est tombé et la course à l'Elysée a pris fin pour dix candidats sur les douze en lice. Les visages des deux vainqueurs du premier tour de l'élection présidentielle dimanche 10 avril sont les mêmes que ceux qui ont fait la course en tête en 2017, à savoir Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Les candidats représentant respectivement La République en marche (LREM) et le Rassemblement national vont ainsi s'affronter au second tour prévu dimanche 24 avril. Tous deux ont même amélioré leurs résultats par rapport à 2017. Le chef de l'Etat a ainsi récolté 27,6 % des voix selon les premières estimations tombé à 20h (+ 3,6 points). La représentante de l'extrême droite a, quant à elle, obtenu 23,4 % des suffrages (+ 2 points) malgré la rude concurrence d'Eric Zemmour. Le polémiste n'obtient finalement que 7,2 % des voix mais termine tout de même en quatrième position devant la candidate des Républicains (LR) Valérie Pécresse (4,8 %).

Le chef de file de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, avec 21,9 % des voix, améliore aussi nettement son score de 2017 (19,5 %) et, par dessus tout, confirme aujourd'hui sa position de nouvel homme fort de la gauche. Il est loin devant l'écologiste Yannick Jadot (4,7 %) et le candidat communiste Fabien Roussel (2,3 %).

De la même façon que Valérie Pécresse, Anne Hidalgo obtient un score dramatiquement bas pour le Parti socialiste (1,7 %), tandis que Philippe Poutou (NPA) et Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) récoltent moins de 1 % des voix. A noter que Jean Lasalle a obtenu 3,1 % des voix ; 2,1 % pour le candidat souverainiste Nicolas Dupont-Aignan.

De nombreux appels à voter pour Emmanuel Macron pour faire barrage à l'extrême droite ont d'ores et déjà été lancés par les candidats dont Valérie Pécresse, Yannick Jadot, Anne Hidalgo et Fabien Roussel. « Il ne faut pas donner une seule voix à Madame Le Pen », a signifié, pour sa part Jean-Luc Mélenchon.

Les chances de victoire du président sortant sont fortes mais rien n'est complètement joué, a admis le président sortant dans son discours depuis Versailles. En face, Eric Zemmour a appelé à voter Marine Le Pen. Surtout, le chiffre de l'abstention inquiète : il culmine à 25,1 %, signant une nouvelle baisse de la participation électorale par rapport à 2017. Face au dépit d'un nombre important d'électeurs qui voit le scénario de 2017 se répéter, il pourrait être plus important au second tour.

*Les chiffres sont mis à jour au fur et à mesure qu'ils se précisent dans la soirée du 10 avril au cours de laquelle Jean-Luc Mélenchon a vu son score s'approcher dangereusement de celui de Marine Le Pen sans pour autant parvenir à se hisser au second tour.

Lire aussi :
Présidentielle 2022 : chez les musulmans, la tentation Mélenchon
De l’élection présidentielle à la guerre en Ukraine, un Ramadan 2022 au goût particulier