Connectez-vous S'inscrire






Religions

Pourquoi la norme halal de l'AFNOR est enterrée

Rédigé par | Vendredi 20 Avril 2018



Pourquoi la norme halal de l'AFNOR est enterrée
La norme halal de l’Association française de normalisation (AFNOR) est enterrée. La décision a été prise jeudi 19 avril par la commission chargée de la norme, a annoncé l'agence à l'AFP, dans donner plus d'explications.

Le service communication de l'AFNOR, contacté par Saphirnews, a précisé que la décision a été « prise collégialement par les instances cultuelles et industrielles » lors d'une réunion organisée « dans le cadre du suivi de la pertinence de la norme ». En l'absence d'un autre projet sur la table, la commission est désormais « mise en sommeil », indique-t-on.

Il faut dire que le lancement de la norme expérimentale en septembre 2017 ne s'est pas faite sans controverse. Elle a en effet été l'objet de vives critiques des organisations musulmanes, y compris du Conseil français du culte musulman (CFCM).

Les principaux acteurs impliqués dans le dossier d'une charte halal, aussi bien les trois Grandes Mosquées de Paris, Évry et Lyon que les agences de certification comme AVS et des associations de consommateurs, ont dénoncé l'élaboration d'une norme AFNOR sans même y avoir participé véritablement. Face à une telle unanimité, son avenir était déjà condamné dès le départ.

La Grande Mosquée de Paris, présente à la réunion jeudi, s'est d'ores et déjà réjouie de l'annulation de la norme. La mise à l'épreuve de la norme n'aura duré que sept mois sur les trois ans initialement actée par l'AFNOR.

Lire aussi :
Halal : la norme de l'AFNOR rejetée par les trois Grandes Mosquées de Paris, de Lyon et d'Evry
Halal : l’AFNOR met en place une norme expérimentale française sans parler abattage


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur