Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Pakistan : des poursuites engagées pour blasphème après le saccage d'un temple hindou

Rédigé par Benjamin Andria | Lundi 16 Septembre 2019 à 18:46



Pakistan : des poursuites engagées pour blasphème après le saccage d'un temple hindou
La mesure est aussi rare qu’elle mérite être soulignée. Au Pakistan, pays à majorité musulmane, des dizaines d’individus qui ont saccagé un temple hindou vont être poursuivis pour blasphème.

Des émeutiers ont vandalisé, dimanche 15 septembre, un lieu de culte à Ghotki, au nord de la province du Sindh, après des rumeurs selon lesquelles un enseignant hindou, qui est également le propriétaire d'une école privée, avait insulté le Prophète Muhammad. L'établissement a aussi été attaquée, de même que des maisons et des commerces appartenant à des familles hindoues.

« Nous avons ouvert une enquête pour blasphème contre plus de 40 personnes pour avoir saccagé le temple », a déclaré à l'AFP Jameel Ahmed, chef de la police de la région, lundi 16 septembre. Farrukh Ali, le chef de la police de Ghotki, a confirmé les poursuites. L'enseignant hindou, accusé de blasphème par un élève, s'est rendu à la police et a été transféré dans un lieu tenu secret pour assurer sa sécurité, selon Jameel Ahmed.

« Les autorités pakistanaises doivent protéger la communauté hindoue de Ghotki et ses lieux de culte. Les auteurs de l'attaque doivent rendre des comptes et toutes les minorités religieuses doivent être libres de pratiquer leur religion sans crainte », a fait valoir Amnesty International.

Des leaders musulmans locaux se sont rassemblées près du lieu de culte vandalisé en signe de solidarité avec la communauté hindoue, selon Al Jazeera qui cite Jameel Ahmed, louant la « grande maturité » de la population vivant près de l'école et du temple. « Les clercs de chaque obédience ont manifesté leur solidarité. Et la communauté musulmane et les religieux ont assuré la sécurité des familles hindoues », a-t-il indiqué.

Lire aussi :
L’ONU institue une Journée internationale de commémoration des victimes de violences basées sur la religion
Pakistan : l’acquittement d’Asia Bibi validé par la Cour suprême